En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    3 000 espagnols à Anfield : un défi au bon sens

    Chronique

    Actus

    Chronique

    3 000 espagnols à Anfield : un défi au bon sens

    11 mars 2020

    La chronique de Stéphane Désenclos

    Ce soir le PSG jouera donc son match contre le Borussia Dortmund à huis clos, comme cela a été le cas pour Valence contre l’Atalanta Bergame hier, mais pendant ce temps là, Liverpool recevra l’Atlético de Madrid dans un stade plein à craquer. Un soutien qui ne sera pas de trop pour les joueurs de Klopp qui doivent renverser la situation après leur défaite 1-0 en Espagne il y a trois semaines. L’Angleterre étant un des pays du continent européen les moins touchés (147 cas avérés, 347 au Royaume Uni, contre plus de 10 000 cas en Italie), on peut comprendre que le huis clos n’ait pas été instauré, notamment à Liverpool, où la présence du Coronavirus Covid 19 n’a pas été avérée officiellement.

    Ce qui en revanche paraît complètement fou, c’est de laisser 3000 supporters de l’Atlético de Madrid assister au match de ce soir à Anfield. En sachant que l'Espagne est devenue mardi le deuxième pays européen le plus affecté par la maladie Covid-19 avec 1.639 cas et 36 décès enregistrés, selon un dernier bilan officiel.

    Face à une telle situation, on ne peut que s’inquiéter devant l’absence de cohérence dans les actions menées en Europe et on ne veut pas croire que le Brexit, officialisée le 1er février 2020 y soit pour quoi que ce soit. Il ne faut pas être docteur ni ministre pour savoir qu’il aurait mieux fallu que les 3000 fans de l’Atletico ne se déplacent pas.

    Interrogé par un journaliste espagnol sur les risques du Coronavirus Covid-19, Jurgen Klopp s’est d’ailleurs emporté et a fait savoir qu’il était, lui, du côté du bon sens. « Vous venez de Madrid. Etes-vous inquiet ? » s’est offusqué l’entraîneur de Liverpool. «  La ville a fermé ses écoles (…) Vous venez vous assoir ici me poser cette question. Mais vous êtes venu de Madrid en avion. Restez-y. Vous pensez que le foot vaut la peine de voyager ? ». Bonne question...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club