En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    A Nantes, Lyon cherche son équilibre

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    A Nantes, Lyon cherche son équilibre

    12 avr. 2019

    > Nantes - Lyon (21h)

    A la recherche d'un rebond après deux terribles désillusions la semaine dernière, Lyon doit faire un résultat à la Beaujoire. Pour ça, Bruno Genesio doit impérativement mieux équilibrer son équipe. Mais les solutions lui manquent...

    Lors de ses 6 derniers matchs, toutes compétitions confondues, l’Olympique Lyonnais a encaissé 15 buts. Certes, il y a eu le match au Camp Nou (1-5) et la déconvenue en Coupe de France face à Rennes (2-3), mais le chiffre stigmatise parfaitement le mal lyonnais de cette saison. 9ème défense de Ligue 1, les Gones ont même la 13ème arrière-garde du championnat lors de la phase retour, avec 15 buts encaissés, derrière des clubs comme Dijon, Amiens ou Nantes, leur adversaire ce soir.

    Bien avant de parler de l’investissement de Fékir, la nonchalance de Depay ou le manque d’efficacité de Traoré, Bruno Genesio pense d’abord à mieux défendre. « Il faut retrouver une solidité défensive, explique l’entraîneur de l’OL. C’est la base pour avoir des résultats. Pour ça il faut un bloc-équipe. Ce n’est pas seulement l’affaire des défenseurs et du gardien. C’est l’affaire de tout le monde (…) Ensuite, on sait qu’on a la qualité pour se créer des occasions et marquer contre n’importe quel adversaire ».

     

    Genesio manque de solutions

    Au cœur du problème : la saison très moyenne de Marcelo. Déjà pas exceptionnel lors de la phase aller, le Brésilien est catastrophique depuis le début de l’année. En dehors de quelques exceptions (comme le match aller contre le Barça), l’ancien joueur de Besiktas ne parvient plus à être le patron d’un secteur de jeu qui souffre d’un problème d’équilibre. Pointées du doigt par Genesio : les performances d’Aouar et Ndombélé, dont le duo n’apporte pas actuellement la sécurité défensive suffisante.

    Le problème, c’est que Bruno Genesio manque cruellement de solutions. Ou d’imagination. En dehors d’Oumar Solet, qui n’a pas encore joué la moindre minute en Ligue 1 (se contentant d’apparitions dans les coupes nationales), le technicien n’a pas de défenseur central de métier sur le banc. Les solutions Tété (celle envisagée contre Nantes), Marçal ou Morel restent les seules possibles. Alors que Genesio pense à relancer Jérémy Morel (35 ans), il a conscience des risques. L’ancien Marseillais reste sur une longue période sans jouer et manque cruellement de compétition.

    Idem au milieu. Le prometteur jeune milieu de terrain espagnol Pape Dheikh Diop (21 ans), arrivé du Celta Vigo en 2017 n’a été titularisé qu’à 5 reprises en Ligue 1 cette saison (pour 12 apparitions) et n’est pas prêt.

    Composer une équipe compétitive et équilibrée était donc le principal problème de Genesio avant le match de ce soir. Un problème qui concerne peut-être plus Jean-Michel Aulas, principal responsable de l'effectif mis à la disposition de son entraîneur...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club