En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Abi, symbole des Verts de Puel

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Abi, symbole des Verts de Puel

    27 oct. 2019

    > Saint-Etienne - Amiens (17h)

    Troisième titularisation de suite en Ligue 1 pour le grand espoir stéphanois Charles Abi qui symbolise le coup de jeune donné par Claude Puel et le vent nouveau qui souffle sur les Stéphanois.

    Quoi qu’il arrive, Charles Abi sera à tout jamais lié à l’arrivée de Claude Puel à Saint-Etienne. Le 6 octobre dernier, trois jours après la signature du nouveau coach des Verts à la place de Ghislain Printant, le joueur de 19 ans était la grande surprise du derby.

    Le prometteur attaquant, arrivé dans le Forez à l’âge de 15 ans pour y terminer sa formation (commencée à Clermont-Ferrand) connaissait ce soir-là sa première titularisation en Ligue 1. Et pas dans n’importe quel match… Avec William Saliba, d’un an son cadet, le natif de Clermont-Ferrand symbolise la nouvelle politique des Verts. Quand Gasset et Printant étaient allés chercher Debuchy, M’Vila, Boudebouz ou Cabaye, Puel, lui, compte sur le grand espoir défensif déjà vendu à Arsenal (et prêté dans la foulée) William Saliba, mais pas seulement. Avec Charles Abi, Wesley Fofana (18 ans) est également en train de devenir un des piliers de l’équipe. Au point que Yoan Cabaye n’a même pas été convié aux deux derniers rassemblements (face à Oleksandria en Ligue Europa et aujourd’hui face à Amiens). « J’essaye à chaque fois d’aligner le meilleur onze possible, il n’y a pas d’âge pour jouer », explique Puel qui avait déjà contribué à l’éclosion de joueurs comme Gonalons et Lacazette à Lyon.

    Après des derniers mois chargés en évènements (départ de Gasset, tergiversation pour sa succession, mauvais résultats, éviction de Printant…), les Verts avaient besoin de cette fraicheur, symbolisée par l’international U19 (5 buts en 12 matchs). «  Il a des qualités et des progrès à faire. S'il a débuté, c'est qu'il le méritait », explique Claude Puel qui n’aime pas évoquer les cas particuliers. « Il y a quelque chose d'intéressant chez lui, j'espère qu'il restera concentré car le chemin est encore long ». Le successeur de Printant laisse les performances du récent vainqueur de la Gambardella parler. Et, beaucoup plus que des mots, il le titularise pour la troisième fois en trois matchs de Ligue 1 contre Amiens.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club