En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Alou Diarra : « je ne comprends pas pourquoi Garcia s’est privé de Payet »

    Marseille

    Actus

    Marseille

    Alou Diarra : « je ne comprends pas pourquoi Garcia s’est privé de Payet »

    21 juin 2019

    L'OM vue par un ancien (INTERVEW)

    Après José Anigo hier, c’est un autre ancien de l’OM qui porte un regard lucide et expérimenté sur la situation de l’OM. Alou Diarra, qui a commencé une carrière d’entraîneur à Lens (où il s’occupe des U17) avoue ne pas avoir toujours compris les choix de Rudi Garcia…

    Pourquoi selon-vous l'OM de McCourt ne parvient-il pas à revenir à ce niveau ?

    C'est difficile à expliquer sinon en disant qu'il s'agit d'un nouveau projet, avec de nouveaux joueurs et forcément une période d'adaptation pas évidente à vivre dans un championnat de France qu'on a trop tendance à sous-estimer alors qu'il est tactiquement et physiquement très relevé. Il n'est facile de s'y faire une place et l'OM fait preuve de trop d'irrégularité pour ça, de trop de fragilité.

    La première saison avait pourtant été prometteuse avec une finale de Ligue Europa en prime.

    Oui, mais eu égard aux objectifs élevés du club, il lui faut des joueurs prêts et en pleine maturité, au sommet de leur carrière. Or, ils ont beaucoup de jeunes, comme Kamara, Caleta-Car, Lopez, qui sont encore en apprentissage du très haut niveau, ou des joueurs plutôt en fin de carrière. A l'OM, il faut être bon tout de suite, avoir des résultats immédiatement, sinon vous êtes rapidement sous pression.

    « Balotelli est arrivé trop tard »

    Qu'a-t-il manqué concrètement à cette équipe cette saison ?

    Davantage de maîtrise technique et émotionnelle pour gérer les temps difficiles dans des matches à sa portée qu'elle n'a pas su gagner. Selon moi, elle dépendait trop de ses individualités, n'affichait pas sa force collective, comme Lyon, Saint-Etienne ou Lille ont pu le faire. Et lorsque vos individualités ne sont pas à 100%, vous n'y arrivez plus. Balotelli est arrivé trop tard. Avec lui, prêt physiquement en début de saison, la saison aurait pris une autre tournure. Je ne comprends pas non plus pourquoi Garcia s'est privé d'un joueur comme Payet, capable de faire tellement de différences, avec un talent rare. Pour être compétitif, il a besoin de jouer, d'enchaîner les matches, en le mettant de côté, l'OM s'est privé d'un joueur important. Strootman et Luiz Gustavo, deux joueurs de même registre, ont fait doublon, alors qu'il aurait mieux valu recruter un joueur plus créatif et stabiliser Luiz Gustavo au milieu où son impact est indispensable.

    Vous avez connu beaucoup de clubs dans votre carrière (Louhans-Cuiseaux, Ba-yern Munich, Le Havre, Bastia, Lens, Lyon, Bordeaux, OM, West Ham, Rennes, Charlton, Nancy), avez-vous retrouvé ailleurs la même pression qu'à Marseille ?

    Non, l'OM c'est un club à part, avec un environnement spécial, des émotions fantastiques quand ça marche, un soutien permanent même à l'extérieur... et l'impression, même si je n'y suis resté qu'une saison, que je suis à jamais catalogué comme un ancien de l'OM avant tout. Mais pour vivre à fond cette expérience, il faut gagner quelque chose (rires) ! J'ai eu la chance de le faire avec cette Coupe de la Ligue. C'est fort.

    Vous débutez une carrière d’entraîneur, quelles sont vos références ?

    J'en ai eu beaucoup. Je placerai Laurent Blanc, à Bordeaux et en équipe de France, et Didier Deschamps, au dessus des autres, quoique bien différents dans leur conception du rôle. Le premier avec une approche plus focalisée sur le jeu de son équipe, pour tenter de l'imposer à l'adversaire, le second qui prend plus d'informations sur l'équipe à affronter et qui tente de s'y adapter. Si je peux prendre un peu des deux (rires)... J'ai aussi beaucoup aimé Benitez à Liverpool ou Hittzfeld au Bayern, deux coachs qui dégagent beaucoup de sérénité.

    > Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Alou Diarra ainsi que toute l'actu de l'OM dans le magazine Le Foot Marseille, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club