En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Amiens compte sur Ghoddos

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Amiens compte sur Ghoddos

    9 mars 2019

    > Amiens - Nîmes (20h)

    Arrivé cet été en provenance de Suède (où il a fait toute sa carrière), Saman Ghodos n'a pas encore montré son meilleur visage en Picardie. Fatigué par une année 2018 éprouvante, il revient en forme au bon moment.

    Arrivé cet été en provenance de l’anonyme club suédois d’Östersunds, l’Iranien Saman Ghoddos fait partie des satisfactions de la saison en Picardie. Malgré 5 matchs manqués en raison de sa participation à la Coupe d’Asie des Nations (élimination en demi-finale face au Japon), le milieu offensif de 25 ans est un des meilleurs atouts d’Amiens dans la course au maintien. Avec 3 buts et 4 passes décisives, il est impliqué dans 7 des 22 buts de son équipe, ce qui en fait tout simplement le joueur le plus décisif des Picards, à égalité avec Moussa Konaté (5 buts et 2 passes décisives en 17 matchs). La différence est que l’international sénégalais (qui a beaucoup manqué à Amiens pour cause de blessure) est un pur attaquant, quand l’Iranien est avant un milieu organisateur. Présenté par Pélissier comme un « un joueur qui possède l'état d'esprit collectif, qui marque des buts, qui assure aussi des passes décisives et est capable de jouer à plusieurs postes offensifs », l’international iranien n’a cependant pas encore montré toute l’étendue de son talent sous les couleurs du club picard. D’où la volonté de Pélissier de faire revenir Kakuta cet hiver (rappelons que le transfert a échoué pour quelques minutes, alors que le joueur était en Picardie). Lui-même assure qu’il peut faire beaucoup mieux. « Je ne me suis pas trouvé très bon depuis mon arrivée », expliquait-il à nos confrères du site le 11 amiénois. Arrivé fatigué après une grosse saison avec Östersunds (avec qui il a joué la C3), sans véritable coupure cet été (en Suède la saison se déroule sur une année civile), il a enchainé avec la Coupe d’Asie des Nations. Depuis son retour des Emirats arabes unis (où se déroulait la Coupe d’Asie), le n°7 d’Amiens s’est d’abord efforcé de récupérer pour être prêt dans le sprint final. « Je sens que j’ai bien récupéré grâce aux kinés, je me sens frais », prévient-il. Ça tombe bien, Amiens a plus que jamais besoin de lui.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club