En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Amiens, le recours de la dernière chance

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Amiens, le recours de la dernière chance

    27 juin 2020

    Le Conseil d’Etat prêt à suivre la LFP ?

    En a-t-on réellement fini avec la saison 2019/2020 ? Pas sûr... Si Toulouse a fini par accepter sa relégation, dès hier après-midi Amiens s’est de nouveau tourné vers le Conseil f’Etat pour tenter de sauver sa place en Ligue 1 qu’il était encore loin d’avoir perdu au soir de la 28ème journée (Amiens était 19ème avec seulement 4 points de retard sur le barragiste, Nîmes). Le club picard reproche cette fois aux instances du football français de ne pas avoir réellement cherché la meilleure solution pour jouer à 22 la saison prochaine. «Au lieu de réexaminer le format de manière objective et impartiale, ainsi que le Conseil d’État l’avait demandé, les dirigeants de la LFP ont provoqué une seconde injustice en présentant aux instances du football des informations biaisées et erronées afin d’empêcher un vote éclairé de leurs assemblées générales, pour aboutir au rejet d’une Ligue 1 à 22. Nous sommes donc de nouveau acculés à agir devant la plus haute juridiction administrative pour demander justice ». On se rappelle que le Conseil d’Etat avait jugé les arguments de la Ligue trop faibles pour reléguer Amiens et Toulouse, lui demandant de « réexaminer avant le 30 juin le format de la saison 2020/2021 ». 
    Aujourd’hui, Amiens reproche aux instances de  ne pas avoir étudié les propositions du club pour une Ligue 1 à 22 et parle d’un «acharnement incompréhensible ». Bernard Joannin accuse la Ligue d’avoir « présenté des informations biaisées et partiales concernant les calendriers, la santé des joueurs et la commercialisation des droits de diffusion télévisés, avec pour seuls buts d’empêcher une prise de décision éclairée et de convaincre les votants qu’une Ligue 1 à 22 était impossible ». 
    Quelle est donc la situation aujourd’hui ? Le vote de l’assemblée fédérale de la FFF qui a entériné la convention LFP/FFF imposant un format à 20 maximum a compliqué, voir rendu impossible, la possibilité  de jouer à 22 la saison prochaine. Alors que la position de Toulouse libère quoi qu’il arrive une place pour Lorient, premier de Ligue 2, la dernière place pourrait se jouer devant le Conseil d’Etat entre Lens et Amiens. Selon nos informations, il y a toutefois très peu de chances cette fois pour que la haute juridiction remette en question les arguments de la Ligue. 

    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club