En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Andy Delort (Algérie) l'invité inattendu

    CAN 2019

    Actus

    CAN 2019

    Andy Delort (Algérie) l'invité inattendu

    16 juin 2019

    Portraits d'Afrique

    Jusqu'à vendredi et le début de la CAN (19 juin - 21 juillet), nous vous proposons chaque jour le portrait d'un joueur à suivre pendant la compétition. Aujourd'hui, gros plan sur Andy Delort, que l'on ne s'attendait pas à retrouver là...

    Andy Delort est sans doute l’un des joueurs les moins attendus de tous les participants à la CAN. Si on nous avait dit il y a encore 6 mois que l’attaquant de Montpellier participerait à la grande fête du football africain, on aurait eu du mal à le croire. Mais voilà plusieurs semaines déjà que la possibilité est née… Le joueur de 27 ans, qui fut meilleur buteur de Ligue 2 avec Tours (saison 2013/2014) avant de se perdre à Wigan, au Mexique et Toulouse (avec toutefois un passage réussi à Caen lors de la saison 2015/2016), avant de réapparaître au premier plan cette saison avec Montpellier, révélait qu’il avait l’intention de prendre la nationalité algérienne (grâce à ses origines, du côté de sa mère) pour intégrer la sélection nationale. Une volonté affichée pour le long terme plus que pour la CAN en particulier, faute de temps.

    Alors qu’il figurait dans une première liste élargie donné par le sélectionneur (l’ancien Marseillais Djamel Belmadi), il n’avait finalement pas été retenu dans les 23. Un choix dicté notamment par le manque de temps, dans l’attente de la validation par la FIFA de sa nouvelle nationalité sportive.

    Alors que le joueur né à Sète s’était fait une raison, tout en prenant très à cœur un rôle officieux de réserviste (l'avis de la FIFA arrivé), le destin a frappé à sa porte. Pour avoir montré ses fesses sur internet pour « rigoler », pendant que l’un de ses coéquipiers jouait en direct à un jeu sur une plateforme de partage, le Brestois Haris Belkebla a été exclu de la sélection. Dans la foulée, c’est lui que Djamel Belmadi a appelé.

    « C’est une fierté pour moi d’être là, j’ai du mal à réaliser, expliquait Andy Delort qui avait encore du mal à y croire avant de faire son premier entrainement avec ses nouveaux partenaires hier. Je tremblais quand j’ai reçu l’appel du coach. Belmadi m’a appelé, il disait qu’il croyait que je pouvais apporter un plus à l’équipe. Je dois apporter toute mon expérience, mon état d’esprit et ma combattivité ».

    Sélectionné en 2011 en Equipe de France des moins de 20 ans pour jouer contre les Etats-Unis, son destin national aurait pu être différent s’il n’avait pas été blessé en fin de saison juste avant de participer au tournoi de Toulon avec les Espoirs.

    Des choix pas toujours compris...

    Plus jamais rappelé ensuite, en raison notamment d’un parcours pas toujours compris, qui l’amènera en Division 2 anglaise (où il ne jouera pas), puis au Mexique après une belle saison à Caen (où il ira au bras de fer avec ses dirigeants pour être transféré) et à Toulouse, le prometteur buteur paye ses choix.

    Il paye aussi son caractère affirmé et ses quelques écarts de conduite (en février 2018, il est arrêté pour conduite en état d’ivresse et délit de fuite, en août 2018, il est accusé d’outrage à agent lors d’un nouveau contrôle alors qu’il n’était que le passager du véhicule). Avant de revenir sur le devant de la scène à Montpellier.

    Prêté par Toulouse, il inscrit 14 buts et réussi 7 passes décisives en 36 matchs. Fidèle à lui même, il n’hésite pas à déclarer, en cours de saison, alors qu’il appartient toujours au TFC, que le club ne lui correspondait pas. « Ce serait vraiment difficile de retourner à Toulouse. Cela ne s’est pas mal passé, mais l’état d’esprit n’est pas le même qu’à Montpellier, déclare-t-il dans les colonnes de Ouest France en octobre. Ce club ne me correspondait pas. »

    Il y a quelques jours, le MHSC a logiquement levé l’option d’achat (dont le montant n’a pas été dévoilé). C’est désormais complètement libéré qu’il s’apprête à relever un nouveau défi.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club