En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Angers, le mouvement perpétuel...

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Angers, le mouvement perpétuel...

    16 août 2019

    > Lyon - Angers (20h45)

    Le SCO, qui joue à Lyon ce soir, vient justement de réaliser le plus beaucoup coup de son histoire sur le marché des transferts en vendant Reine-Adelaide aux Gones pour une somme record. L’occasion de mettre en avant la politique des Vendéens en matière de transferts qui leur permet d’exister au plus haut niveau pour la 4ème année consécutive.

    Bien sûr, Angers n’est pas Lyon, son adversaire du soir, passé maitre dans l’art de faire des plus value lucratives, mais à son niveau, le SCO n’est pas mal non plus, avec plus de 60 M€ de plus value sur les teransferts depuis son retour en Ligue 1 il y a 4 ans.

    Sofiane Boufal a été le premier d’une longue série. Avant même la fin de la saison 2014/2015, qui allait marquer son grand retour en Ligue 1, le SCO vend son meilleur joueur à Lille pour 3 millions d’euros. Une rentrée d’argent nécessaire pour assurer la pérennité du club au plus haut niveau. Ensuite, il y aura Jonathan Kodjia et Abdoul Camara, vendus en Championship (D2 anglaise) pour respectivement 3 et 1,7 M€.

    Nouveau gros coup avec Mathias Pereira-Lage ?

    Vendre le mieux possible, acheter en dépensant le moins possible, faire confiance aux jeunes (à l’image de Nicolas pépé, d’abord prêté à Orléans), tenter des paris (comme celui de Thomas Mangani, d’abord prêté par le Chievo Verone), mais aussi recruter en Ligue 2 (comme Karl Toko-Ekambi, Pierrick Capelle ou Ismaël Traoré, venus respectivement de Sochaux, Clermont et Brest), la politique du SCO définie par Olivier Pickeu fait ses preuves et permet à Angers d’aborder avec sérénité sa quatrième saison de suite au plus haut niveau.

    Malgré les départs ces deux dernières années de Pépé, Toko Ekambi, Diédhiou ou Wissa, le club du président Chabane retombe toujours sur ses pieds. Cette année encore, alors que Flavien Tait a pris la direction de Rennes, suivi en début de semaine par Jeff Reine-Adelaide parti à Lyon, le SCO ne tremble pas et poursuit sa politique en matière de transferts. Après le Nîmois Sada Thioub, en vue la saison dernière (et payé 3,5 M€), Angers a tenté un nouveau paris avec le jeune Mathias Pereira-Lage (photo). L’attaquant de 22 ans, recruté à Clermont (contre 1,5 M€), a commencé fort la saison face à Bordeaux (1 but et 1 passe décisive) et s’inscrit déjà dans la tradition des joueurs susceptibles d’apporter une forte plus value au club.

    > Les 5 plus beaux coups du SCO :

    1. Jeff Reine-Adelaide

    Acheté à Arsenal en 2018 1,6 M€

    Vendu à Lyon en 2019 25 M€

    1. Karl Toko-Ekambi

    Acheté à Sochaux en 2016 1 M€

    Vendu à Villarreal en 2018 18 M€

    1. Nicolas Pépé (formé au club)

    Vendu à Lyon en 2017 10 M€

    1. Flavien Tait

    Acheté à Châteauroux en 2016 0,3 M€

    Vendu à Rennes en 2019 9 M€

    1. Famara Diédhiou

    Acheté à Clermont 2016 1,6 M€

    Vendu à Bristol City en 2017 6 M€


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club