En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Atal, à toute vitesse

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Atal, à toute vitesse

    11 mai 2019

    > Nice - Nantes (20h)

    Complètement inconnu il y a un an, le Niçois Youcef Atal est une des révélations si ce n’est LA révélation de cette saison en Ligue 1. Entre buts, accélérations et dribbles, il n’en fini pas d’étonner. Au point de susciter l’intérêt de clubs comme Chelsea ou l’Inter Milan…

    Le moins que l’on puisse dire est que le Niçois Youcef Atal fait forte impression pour sa première saison en Ligue 1. Latéral droit moderne, le joueur qui aura 23 ans le 17 mai aime se projeter vers l’avant. Un véritable plus dans une équipe qui peine à briller offensivement. Depuis quelques matchs, le natif de Boghni en Algérie, est même devenu ailier droit, retrouvant le poste de ses débuts. Un repositionnement plus haut qui lui permet de briller encore davantage en cette fin de saison. Auteur de 6 buts, il est même co-meilleur buteur des Aiglons avec l’attaquant Allan St-Maximin. Atal s’est notamment illustré en marquant un triplé face à Guingamp le 28 avril dernier. C’était la première fois depuis Chérif Oudjani, en 1985, qu’un joueur algérien inscrit un triplé en Ligue 1.

    La CAN en ligne de mire

    Ancien joueur du Paradou AC, en Algérie, avant de se faire repérer par le club de Courtai en Belgique, Youcvef Atal quitte son pays lors de l’été 2017 sous la forme de prêt. Même si l’adaptation n’est pas simple et que le joueur est longtemps blessé, ses rares apparitions (seulement 10 matchs joués) suffisent pour convaincre Courtai qui lève l’option d’achat de 500 000 euros. Il sera acheté dans la foulée par Nice pour 3 millions l’été dernier.

    Parallèlement à ses performances en ligue 1, le Fennec a inscrit en novembre dernier son premier but avec son équipe nationale, l’Algérie, face au Togo lors des éliminatoires de la CAN 2019 (victoire algérienne 4-1). Compétition qu’il disputera avec sa sélection à partir de juin. Une nouvelle occasion pour lui de continuer à briller et d’affoler encore un peu plus les plus grands clubs. Chelsea notamment le suit de près, tout comme l’Inter Milan ou même le PSG… Pour l’instant, Nice affirme qu’il « n’est pas vendeur », mais le club de la Côte d'Azur pourra-t-il résister à un énorme chèque de l’ordre de plusieurs dizaines de millions ?


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club