En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Aulas défend Garcia, mais...

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Aulas défend Garcia, mais...

    12 févr. 2020

    > Lyon - OM (21h05)

    Si Leonardo estime que les medias instaurent « un climat de négativité » autour du PSG avant le huitième de finale de Ligue des Champions, Jean-Michel Aulas, lui, estime que c’est Rudi Garcia qui est régulièrement dénigré. « Il y a un manque d’éthique » estime le président de l’OL qui trouve « honteux » le comportement des médias envers son entraineur. Une situation qui l’agace tout particulièrement avant le quart de finale de Coupe de France face à l’OM, l’ancien club de Garcia. Du coup, JMA en fait même un peu trop en couvrant le successeur de Sylvinho d’éloges. « «Rudi Garcia a un sens tactique sur-développé, explique JMA. Même moi j’ai du mal à suivre », expliquait le patron de l’OL la semaine dernière dans les colonnes du Dauphiné. « Je le vois tous les jours et mon jugement, c’est que c’est un bon entraineur », insiste aujourd’hui Aulas dans les colonnes de l’Equipe, répondant à ceux qui soulignent qu’il n’arrive pas à gagner contre les « gros » (5 défaites contre le TOP 5 actuel du championnat). « Je peux me tromper, comme les consultants, mais moi, je n’ai pas d’aprioris négatifs », ajoute Aulas qui met quand même au passage une petite pression sur son entraineur. « Je lui ai fait un contre jusqu’en 2021. Ce qui est sûr, c’est que si on réussit bien la saison, il sera là la saison prochaine parce que ça fait partie de la crédibilité des dirigeants que je peux avoir, contrairement à d’autres ». Tout dépend de ce que le président Aulas veut dire par « si on réuissit bien la saison ». La saison dernière, Genesio a vu son avenir remis en question (avant de décider lui même de partir sous la pression) pour une demi-finale de Coupe de France perdue à Gerland (contre Rennes). Moins d’un an plus tard, il est évident qu’une élimination de l’OL ce soir face à son ennemi héréditaire passerait mal. Mais en cas de qualification, Garcia aura sans doute définitivement convaincu son président de continuer à lui faire confiance…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club