En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Aulas dénonce : « un scandale absolu »

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Aulas dénonce : « un scandale absolu »

    24 mai 2020

    L'annonce de la reprise de la Liga renforce son combat

    Alors que la Bundesliga a déjà repris et que la Serie A est bien partie pour le faire après le 15 juin, la reprise de la Liga a été validée par le gouvernement espagnol. De quoi attiser la colère de Jean-Michel Aulas qui continue de dénoncer ce qu'il considère comme un scandale.

    Le feu vert donné hier par le gouvernement espagnol pour une reprise de la Liga a remis de l’huile sur le feu que ne cesse de mettre Jean-Michel Aulas au sein du football français. Plus ça va et plus le président de l’OL fait de son combat pour une reprise du championnat 2019/2020 une véritable croisade. Désormais, chaque journée de Bundesliga attise aussi les braises de la colère d’un homme qui donne pourtant l’impression de se battre contre des moulins à vent. « Javier Tebas, président de la Liga, qui a toujours considéré qu’un arrêt définitif du championnat serait un cauchemar et ne servirait que les intérêts de ceux qui y auraient un intérêt personnel a réussi à faire appliquer parfaitement dans son pays les recommandations édictées par l’UEFA lors des différentes réunions auxquelles le football français était représenté par la Directrice générale de la FFF Florence Hardouin et le Directeur général de la LFP Didier Quillot », expliquait l’OL dans un long communiqué dès l’annonce du la reprise de la Liga « L’Olympique Lyonnais espère que l’exemple de l’Espagne venant après celui de l’Allemagne permettra de reconsidérer la décision prise en France de façon trop hâtive ».

    « Je n’ai jamais voulu profiter de la situation. Et on verra ce que diront les tribunaux ».

    Plus loin, le communiqué s’adresse directement au Président de la République. « L’OL appelle le Président Emmanuel Macron à soutenir l’esprit d’une France qui réagit face à ses concurrents européens. Grâce à la pertinence et à l’efficacité de ses citoyens, la France a fait reculer la pandémie pour permettre la reprise contrôlée des entraînements et demain nous l’espérons de la compétition, comme c’est le cas dans la quasi-totalité des autres pays européens. La décision prise dans la précipitation le 30 avril peut être aujourd’hui compensée aux yeux des Français si l’on sait reconnaitre que rien n’est jamais définitif en adoptant la solution la plus appropriée dans l’intérêt du football professionnel français et donc des Français. »

    Dans un entretien accordé à l’Equipe et publié hier soir sur le site internet, le patron ce l’OL en remet une couche. « C’est un comble, cette histoire. Depuis deux mois, les dirigeants espagnols observent et travaillent en phase avec l’UEFA. Ce qui est paradoxal, c’est qu’ils ont assisté, Javier Tebas en particulier, aux mêmes réunions que Didier Quillot. Celle du 23 avril notamment. En réalité, ce qu’ils ont dit à cette réunion avec l’UEFA, c’est : “patience”. Quand on voit que nos dirigeants y ont assisté, en en tirant des conclusions différentes, on se dit qu’on est vraiment trop cons, excusez-moi du terme. Oui, car eux se sont donné la possibilité de choisir. Tebas disait qu’un arrêt définitif serait un cauchemar, et qu’il ne servirait que ceux qui ont un intérêt personnel. Les protocoles sanitaires sont aujourd’hui des outils normalisés. L’UEFA est même allée jusqu’à sortir un protocole, qu’on ne regarde même pas en France. C’est un scandale absolu ». Et à Aulas de conclure en assurant de sa bonne foi. « Je n’ai jamais voulu profiter de la situation. Et on verra ce que diront les tribunaux. Cette décision d’arrêter n’est pas normale. Il s’est passé quelque chose, et on le saura ».


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club