En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Aulas fait voler en éclat « la grande union » du foot français

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Aulas fait voler en éclat « la grande union » du foot français

    4 juin 2020

    Le communiqué de Caïazzo, agacé

    Hier la lettre commune entre le syndicat Première Ligue et l’UCPF adressée au gouvernement obtenir de l’aide pour l’après coronavirus a donné l’impression – nouvelle – d’une cohésion enfin trouvée du football français pour réagir contre la crise financière qui touche les clubs professionnels après la crise sanitaire. Mais l’annonce de Jean-Michel Aulas expliquant hier soir sur RMC que les clubs envisageaient de se tourner vers l’Etat pour « pour réclamer les 800 M€ de préjudice financier probable » est rapidement venue rappeler la difficulté pour le football français à s’entendre sur la stratégie à tenir face à la crise.

    Ce matin, Par le biais d'un communiqué, Bernard Caïazzo a rapidement réagi à ces déclarations. « Je m’étonne des propos tenus ces dernières heures par Jean-Michel Aulas, selon lesquels notre organisation se préparerait à exercer un recours contre l'État, à la suite de l'arrêt des compétitions décidé par le Premier ministre, Édouard Philippe, le mardi 28 avril », explique le Président du syndicat Première Ligue qui regroupe les présidents de clubs de Ligue 1.  « Il n'entre nullement dans nos intentions d'entrer dans ce type de procédure. Conformément à ce que nous avons annoncé il y a quelques jours avec l'UCPF, Première Ligue travaille actuellement à l'élaboration d'un plan de relance du football professionnel, privé de recettes pendant cinq mois. Dès que possible, il sera étudié en concertation avec les pouvoirs publics qui sont venus en aide, depuis le début de la crise, à tous les secteurs sinistrés. Seule cette démarche occupe toute notre énergie et tous nos esprits, tournés vers le redressement économique de notre activité et vers la reprise sportive du championnat 2020-2021. »

    On remarque notamment dans le communiqué l’emploi de la formule « ces dernières heures » qui font référence au moment inopportun d’Aulas pour tenir de tels propos…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club