En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Aulas ne lâche rien,  il veut reprendre la Ligue 1 !

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Aulas ne lâche rien, il veut reprendre la Ligue 1 !

    4 mai 2020

    « On s’est assis très rapidement sur 250 M€ »

    Brandissant l'argument financier, Jean-Michel Aulas estime qu'il est encore possible de revenir en arrière et de reprendre la saison. Dans un entretien avec nos confrères de l'Equipe, il explique pourquoi.

    Décidément, au delà de l’aspect purement sanitaire, la crise provoquée par la pandémie du Coronavirus qui touche la planète n’en a pas fini de secouer le monde du foot français. 

    Après avoir envisagé toutes les possibilités possibles et imaginables pour en finir avec la saison, sauvant ainsi des dizaines de millions de droits TV et nous épargnant une probable bataille juridique, le foot français s’est vu mettre un stop définitif le 28 avril dernier avec l’annonce du premier ministre mettant un terme à tous les espoirs de reprise. 

    En affirmant que « les championnats professionnels ne pourront pas reprendre », tout en restant finalement très vague, Édouard Philippe a jeté de l’huile sur le feu qui couvait au sein des instances du foot français. Avec comme incendiaire en chef Jean-Michel Aulas qui n’a pas accepté l’arrêt des compétitions et plus particulièrement les critères choisis pour établir un classement final. Critères qui évince son club de toutes compétitions européennes. Recours juridique, demande de dommages et intérêts... le patron de l’OL a donc promis l’enfer aux dirigeants du foot français accusé de ne pas avoir su gérer la situation. Une démarche dans laquelle JMA a reçu le soutien de plusieurs autres clubs, dont les deux relégués, Toulouse et Amiens.

    Avec cette question : fallait-il vraiment décider de tout arrêter maintenant, alors que l’Allemagne et l’Italie sont sur la voie d’une reprise et que Espagnols et Anglais affichent leur volonté de reprendre ?

    Ce lundi dans l’Equipe, Aulas revient à la charge.

    « Il y a eu d'abord une erreur politique. Pourquoi se précipiter pour dire qu'il est difficile de jouer avant août ? Alors qu'on ne sait pas si les autres pays vont avoir le même jugement » commence par rappeler le président de l’OM qui s’en prend à la Ligue.

    « On est en train de se pendre avec nos décisions »

    « Il aurait été utile de consulter tous les clubs par une assemblée générale. La Ligue a cru devoir arrêter le Championnat alors qu'on pouvait attendre 15 jours, 3 semaines, jusqu'à début juin, pour savoir si les entraînements individuels et collectifs pouvaient reprendre. L'UEFA nous avait mis sur la voie avec les play-offs. On a pris une solution injuste et erronée juridiquement. » Après les griefs les propositions. Car Aulas croit dur comme fert à la possibilité de revenir en arrière.

    « Je comprends les élus d'Amiens (19ème) par exemple. Ou les dirigeants de Lille (4ème) car l'équipe était plus proche que nous d'être en C1. (...) Si j'espère un retournement de situation ? Bien sûr et il le faut ! » insiste Aulas. « J'appelle à ce qu'on reprenne ces décisions lors de l'assemblée générale (ce lundi) ou celle du 23 mai, poursuit-il. 

    « Ce sera difficile mais j'ai eu des présidents de clubs étrangers, ils sont tous atterrés par la décision prise par la LFP. On s'est assis très rapidement sur 250 M€ en faisant croire que le prêt PGE allait compenser. Les 40 présidents de clubs (L1 et L2), probablement pas à l'unanimité, vont prendre conscience du déficit économique incroyable qui s'annonce ». Et, toujours dans l’Equipe, au président Aulas de conclure : « on est en train de casser le mérite sportif énoncé par l'UEFA et casser la filière économique du foot pro. Pourquoi les autres clubs européens se battent pour terminer leur saison et en ont eu l'autorisation ? On est en train de se pendre avec nos décisions. »


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club