En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Avant d’affronter Paris, faut-il s’inquiéter pour Strasbourg ?

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Avant d’affronter Paris, faut-il s’inquiéter pour Strasbourg ?

    14 sept. 2019

    > PSG - Strasbourg (17h30)

    Strasbourg affronte cet après-midi à 17h30 l’ogre parisien au Parc des Princes. Un déplacement des plus compliqués après un début de saison relativement moyen. Actuellement à la 18e place du classement, il ne faut cependant pas tirer de conclusions trop hâtives pour cette équipe très défensive. Mais des questions peuvent déjà se poser...

    Après 4 journées de championnat, Strasbourg comptabilise seulement 3 points. Un très faible ratio qui place les Alsaciens à la 18e place du classement de Ligue 1 avec un match de retard sur Amiens qui a désormais 4 points. L’équipe a ainsi enregistré trois nuls et une défaite. Le club a encaissé 5 buts, un total correct qui démontre que la défense est tout de même mobilisée. Cependant, le gros point noir du Racing est l’attaque. Avec seulement 3 buts inscrits, c’est la deuxième plus mauvaise attaque du championnat à égalité avec St-Etienne. L’entraîneur Thierry Laurey est conscient de cette situation, « on a fait un début de Championnat moyen, a-t-il expliqué en conférence de presse. Avec des raisons objectives pour l’expliquer. On pensait pouvoir faire un peu mieux en termes comptable, on a tout donné en termes de qualité de jeu, on était au taquet, mais on a malheureusement commis des erreurs ». Les strasbourgeois sont en effet trop souvent regroupés en défense et ne parviennent pas à faire la différence par l’intermédiaire de leurs attaquants.

    Une élimination face à Francfort qui a des conséquences…

    Engagé dans les tours préliminaires de la Ligue Europa grâce à sa victoire en Coupe de la Ligue, Strasbourg n’est pas parvenu à se qualifier pour la phase de poule de la compétition. Après avoir tenu tête à Francfort à l’aller (victoire 1- 0), ils ont ensuite été surclassés au retour avec une défaite 3-0. Un engagement dans cette compétition qui a pu les desservir en championnat d’après le coach, « On sait que pendant une certaine période, on n’a pas eu la possibilité d’approfondir le travail dans certains domaines, avec les matchs tous les trois ou quatre jours ». Un début de saison compliqué donc après un été mouvementé.

    La perte de nombreux cadres

    Il faut dire que le mercato estival n’a pas vraiment joué en faveur du Racing. De nombreux cadres de l’équipe ont ainsi rejoint de nouveaux clubs. Pablo Martinez, 32 matchs et 3 buts la saison passée, est parti libre et s’est engagé avec Nîmes, tandis qu’Anthony Goncalves, 18 matchs pour 5 buts, a lui rejoint Caen. Et Jonas Martin, cadre de l’équipe strasbourgeoise malgré une blessure l’an passé (23 matchs et 3 buts), s’est engagé avec Rennes pour 4 millions d’euros à la fin du mercato. Des pertes conséquentes qui se font forcément ressentir en ce début de saison. Côté arrivées, l’ancien défenseur caennais Djiku est titulaire depuis le début de saison et l’ancien lensois Bellegarde a également débuté deux rencontres.

    Une équipe qui défend bien

    Malgré cela, le RCS a toujours été depuis sa montée en Ligue 1 une équipe résolument défensive avec peu de buts inscrits. Ses systèmes de jeu sont souvent portés sur la défense ce qui offre des matchs avec peu de buts. La saison précédente, la majorité des rencontres s’est soldée par un nul (16 au total). A cette même quatrième journée, le club ne comptait que 4 points soit un de plus que cette saison et occupait la 15e place du classement. Cela ne les avait pas empêchés de finalement terminer à la 11e place. Fait notable, Strasbourg a été la seule équipe la saison dernière à ne pas perdre contre Paris en championnat, une grande performance. Cette année encore, la victoire face au PSG résulterait de l’exploit, surtout en cas de titularisation de Neymar, « Paris c’est toujours compliqué, mais il faut les jouer dans l’année. Après la trêve ou avant, c’est très très compliqué » a déclaré Thierry Laurey. L’entraîneur alsacien peut toutefois s’enorgueillir d’être la seule équipe de Ligue 1 à ne pas avoir perdu en championnat face au PSG la saison dernière…

    Au regard justement de la saison passée, il n’est donc pas encore l’heure de tirer la sonnette d’alarme. Le club a encore l’opportunité de réaliser une bonne saison. Cependant, les strasbourgeois ne vont pas devoir traîner trop longtemps sous peine de se voir distancés par leurs concurrents… pour le maintien.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club