En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Avant Guingamp, Rudi Garcia demande « de la motivation et de l’engagement »

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Avant Guingamp, Rudi Garcia demande « de la motivation et de l’engagement »

    18 avr. 2019

    > Guingamp - OM (samedi, 17h)

    Avant le déplacement à Guingamp samedi (17h) pour le compte de la 33ème journée de Ligue 1, Rudi Garcia demande à son groupe de faire au moins aussi bien que son adversaire au niveau de la motivation et de l’engagement.

    Dans quel état d’esprit êtes-vous avant ce déplacement qui pourrait encore relancer la course à la 3ème place, alors que tout paraissait complètement perdu après la défaite à Bordeaux ?

    C’est pour ça que le maître-mot d'un coach, c'est de savoir s'adapter. Il y a de la vie, de la réaction, les choses sont en mouvement... Ce n'est pas toujours facile de réagir à chaud, avec de la frustration parfois, ou au contraire de la joie exacerbée. Mais tout ça, c'est plutôt bon signe, le groupe a envie de finir le mieux possible, d'aller chercher la meilleure place possible au classement. Aujourd’hui, on s'est rapprochés du troisième en gagnant contre Nîmes (2-1), mais Saint-Étienne (vainqueur de Bordeaux, 3-0) aussi s’est rapproché.

    D’où l’obligation de gagner en Bretagne samedi…

    Aujourd’hui, on est cinquièmes. Si on veut continuer la pression, et surtout ne pas s'éloigner du podium, on doit gagner à Guingamp.

    Une équipe de plus en plus difficile à bouger, surtout dans son stade…

    Guingamp a une équipe difficile à manier à la maison, qui va jouer à fond pour obtenir des points déterminants pour sa survie en L1. On sait à quoi s'attendre en Bretagne : un match difficile. Il faudra répondre à leur motivation, leur engagement. On a très envie de gagner là-bas, mais il faudra que ça se voie sur le terrain, qu'on sache passer des moments délicats et imposer ce qu'on est capables d'imposer.

    « En termes d'engagement et de motivation, on devra être au même niveau que l'adversaire »

    Vous jouerez sans filet, vous sentez votre équipe prête à hausser son niveau pour s’imposer ?

    Je pousse le groupe vers ça. J'ai aussi des relais dans l'équipe. En termes d'engagement et de motivation, on devra être au même niveau que l'adversaire, c'est une condition sine qua none pour ramener des points.

    Dans cet esprit, le retour de Luiz Gustavo, très bon contre Nîmes, c’est une très bonne nouvelle…

    J'ai senti beaucoup de signes d'amélioration chez lui, lors des derniers jours. Je savais bien qu'on aurait besoin de lui, de Dimitri (Payet). Je ne vous avais pas menti en disant que nous avions besoin de tout le monde quand on a enchaîné 16 points sur 18. On était encore très loin de la ligne d'arrivée. Il y a des méformes, des joueurs qu'il faut faire souffler, des suspendus, des blessés.

    L’OM a la moins bonne défense de Ligue 1 à l’extérieur derrière Guingamp, c’est inquiétant avant d’aller en Bretagne…

    Il y a des stats implacables comme celles-là : on prend trop de buts cette saison, c’est une évidence. On aurait dû transformer certaines défaites en matches nuls. Si vous regardez, on a beaucoup de victoires, trop de défaites et peu de matches nuls. Dans certains matches, on doit être plus solides. Quand on ne peut pas les gagner, il faut savoir au moins ne pas les perdre. En février, notre très bonne période a coïncidé avec une vraie solidité défensive. On marque des buts pratiquement à chaque journée.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club