En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Avant l’OM, les 4 gros coups de Julien Stephan avec Rennes

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Avant l’OM, les 4 gros coups de Julien Stephan avec Rennes

    24 févr. 2019

    > Rennes - OM (17h)

    En moins de trois mois à la tête du Stade Rennais, Julien Stephan a complètement changé le destin du club breton. Avant la réception de l’OM cette après-midi, retour sur ses 4 gros coups.

    > Lyon – Rennes 0-2 (mercredi 5 décembre, 16ème journée de Ligue 1)

    Coup de maitre au Groupama Stadium

    Deux jours après avoir été intronisé entraineur du Stade Rennais, Julien Stephan conduit son équipe à la victoire au Groupama Stadium. Un véritable exploit pour le 14ème de Ligue 1 qui a su répondre présent tactiquement face à l’OL. Dès son premier match sur le banc, Julien Stephan frappe un grand coup et prouve à ses joueurs qu’il a les compétences requises pour permettre à Rennes, qui sortait d’une humiliation sur sa pelouse face à Strasbourg (1-4), de retrouver de l’ambition. La semaine suivante face à Dijon au Roazhon Park ( 2-0), le Stade Rennais confirme.

    > Rennes – Astana (jeudi 13 décembre, 6ème journée de la phase de poule en Europa League)

    Coup historique en Coupe d’Europe

    C’est le match le plus important de l’histoire du club que Julien Stephan doit préparer, dix jours tout juste après sa prise de fonction. Une victoire sur le club Kazakh du FC Astana et les Bretons sortiront pour la première fois d’une phase de poules en Coupe d’Europe. L’attente est énorme, la tension est à son comble, mais l’équipe du jeune entraineur se montre à la hauteur. Les bretons s’imposent 2-0. Un score net et sans bavure qui envoie Rennes en 16èmes de finale de l’Europa League. Dans la préparation du match et la manière de gérer un tel événement, le coach breton impressionne. Cette fois c’est sûr, Rennes a franchi un palier.

    > Nantes – Rennes 0-1 (dimanche 13 janvier, 20ème journée de Ligue 1)

    Coupe de force à la Beaujoire

    Ce n’est pas le meilleur match du Stade Rennais de l’ère Stephan, mais peut-être l’un des plus significatifs. Buteurs dès la 13ème minute sur l’une de leurs rares occasions, les Rennais vont résister aux Canaris pendant plus d’une heure, faisant preuve d’abnégation et d’un gros sens collectif. Après cette victoire dans un derby breton (qui efface la défaite à Guingamp lors de la 18ème journée), les Rennais intègrent la première partie de tableau pour la première fois depuis la 5ème journée (9ème avec 7 points).

    > Bétis Séville – Rennes 2-4 (jeudi 21 février, 16ème retour de l’Europa League)

    Coup d’éclat à Séville

    Encore une fois, comme pour la réception d’Astana début décembre, Julien Stephan marque les esprits par sa façon d’appréhender le match. Convaincu que son équipe peut se qualifier après le 3-3 du match aller, il aligne une équipe très offensive en Espagne. Jamais quasiment les Bretons paraitront en difficulté dans un match parfaitement maitrisé. Ils marquent quatre fois et s’imposent logiquement, alors qu’on leur donnait seulement 14% de chances de se qualifier


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club