En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Avant Lyon-Caen, Genesio reprend la main

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Avant Lyon-Caen, Genesio reprend la main

    27 févr. 2019

    > Lyon - Caen (21h)

    Critiqués par leur président, les Lyonnais se doivent de réagir ce soir face à Caen. En conférence de presse, Bruno Genesio a dit à peu près la même chose que JMA mais d'une façon différente. Une chose est sûre, la pression du résultat est là.

    Après la défaite à Monaco, suivie des commentaires acerbes de Jean-Michel Aulas mettant en cause l’état d’esprit de certains joueurs, Bruno Genesio a repris la main. « On me reproche de chercher des excuses mais c'est un constat : on a une équipe très jeune. Certains étaient en L2, il y a un an et demi, ou dans des clubs moins médiatisés, a expliqué l’entraîneur de l’OL. Alors quand il y a des bruits sur des sollicitations, ce n'est pas facile à gérer. On peut le comprendre et il faut maintenant se concentrer sur les objectifs collectifs. Après, on aura le temps de savoir qui a des sollicitations car on est toujours récompensés ».

    Le technicien Lyonnais, qui sait qu’il ne résistera pas à une élimination à ce stade de la compétition qui plus est à domicile face au 18ème de Ligue 1, sait qu’il est forcément en première ligne.

    «  Il faut le faire comprendre à des jeunes joueurs. Il reste 12 matches de championnat, tout est encore possible, il y a la Coupe de France et la Coupe d'Europe. On doit rentrer dans une bulle de concentration extrême par rapport aux objectifs et on verra le 25 ou le 30 mai, date de la finale de la C1 (sourire)... Il sera alors temps de parler des cas individuels ».

    Habilement, Genesio a pris la défense de ses joueurs, tout en le mettant en garde : sans grandes performances avec l’OL, pas d’avenir doré.

    « Taper sur les joueurs, ça ne fait pas plus avancer, on doit les responsabiliser car ce sont des gens intelligents. Cette génération a besoin de l'être. C'est le collectif qui leur permettra d'avoir une grande carrière. On est dépendant des résultats. Si Nabil a fait la Coupe du monde, c'est grâce à une grande saison. »

    Ce match contre Caen arrive à point nommé pour redonner le moral au groupe avant le sprint final. Une qualification pour les demi-finales de la Coupe de France permettrait à l’OL d’envisager gagner un titre cette saison. Une perspective d’autant plus réaliste que les Gones ont montré qu’ils étaient capables de battre le PSG.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club