En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Avant Tottenham - Man. City, la leçon de fair-play de Pep Guardiola

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Avant Tottenham - Man. City, la leçon de fair-play de Pep Guardiola

    9 avr. 2019

    > Tottenham – Manchester City (21h)

    Le quart de finale aller de la Ligue des Champions sera le troisième match en 7 jours pour les Citizens, alors que Tottenham a eu 6 jours pour se préparer. Pep Guardiola ne se plaint pas, il préfère souligner les performances de ses joueurs...

    Après avoir remporté la League Cup, Manchester City est encore en course pour gagner les trois autres compétitions dans lesquelles il est engagé : la FA Cup, le championnat et la Ligue des Champions. Le revers de la médaille, c’est que les Citizens enchainent les matchs et accumulent la fatigue. Ainsi, alors que Tottenham se reposait ce week-end, les joueurs de Pep Guardiola battaient Brighton et se qualifiaient pour la finale de la Coupe d’Angleterre.

    Ce soir, City disputera son troisième match en 7 jours, après sa victoire contre Cardiff City le 3 avril dernier. Alors que de nombreux entraineurs et présidents de clubs ne cesseraient de se plaindre, critiquant un calendrier mal fait (une demi-finale de FA Cup placée trois jours avant un quart de finale de Ligue des Champions…), Pep Guardiola a préféré évoquer l’incroyable saison de son équipe. Et ce même si les Spurs n’ont pas joué depuis mercredi dernier (victoire 2-O contre Crystal Palace) et auront donc eu le double de jours de récupération.

    « Les grands clubs ne se plaignent pas »

    « Bien sûr, c'est un avantage pour Tottenham, a expliqué Guardiola, mais si vous voulez vous battre sur tous les tableaux, il faut faire abstraction de ça. Les Spurs ont six jours pour se préparer et nous deux et demi, mais quand vous jouez autant de matchs et que vous gagnez la League Cup, c'est normal. Si nous avions été éliminés (ndlr : de la FA Cup), nous aurions eu plus de jours », a insisté l’entraîneur espagnol. Pour lui, pas question de se plaindre. « Les grands clubs ne se plaignent pas de ça. Nous aimons ça. Nous avons déjà réussi une incroyable saison. Je sais que nous allons être jugés sur les titres mais cette saison est déjà incroyable ».

    « Quand nous perdrons, je dirais aux joueurs qu'ils sont me héros »

    Interrogé sur la possibilité de faire un incroyable quadruplé, celui qui a déjà réussi cet exploit avec Barcelone en 2009 (victoire en championnat, Coupe d’Espagne, Ligue des Champions et mondial des clubs pour remplacer la coupe de la Ligue qui n’existe pas en Espagne) s’est montré assez mesuré. « Le quadruplé ? J'ai déjà dis plusieurs fois que c'était presque impossible. Pour le moment nous survivons a expliqué l’entraîneur de City. Nous verrons, mais croyez moi, je ne me focalise pas dessus. Et quand nous perdrons, je dirais aux joueurs qu'ils sont mes héros. C'est incroyable ce qu'ils ont réalisé jusqu'à présent. »


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club