En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Bahoken promet « Intensité et agressivité » aux Parisiens

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Bahoken promet « Intensité et agressivité » aux Parisiens

    11 mai 2019

    > Angers - PSG (17h)

    Si les Parisiens se croient déjà en vacances, comme le regrette Courbis (voir par ailleurs), ils risquent de vivre une nouvelle déconvenue à Angers. Car Bahoken et ses partenaires ne sont pas du tout dans cet état d'esprit...

    « On a envie d’en découdre, de montrer ce qu’on sait faire. C’est toujours des matches particuliers, face à des joueurs internationaux qui jouent des coupes d’Europe et du monde. On a envie de montrer notre niveau comparé à eux ». Stéphane Bahoken donne le ton de la rencontre entre Angers et le PSG (17h). Une rencontre « pour du beurre » (en dehors de l’espoir pour les Angevins de gratter une place ou deux au classement), dont l’issue dépendra surtout de la motivation des acteurs. Et si on écoute l’attaquant camerounais, qui réalise la meilleure saison de sa carrière (11 buts et  2 passes décisives), les Angevins n’en manqueront pas.

    « Il ne faut pas les respecter, c’est-à-dire ne pas les regarder jouer et leur rentrer dedans », explique celui qui avait inscrit le but de la victoire de Strasbourg sur le PSG la saison dernière.  « Il faut rester concentré de la première à la quatre-vingt-quinzième minute. Car on sait que la moindre erreur se transforme en but ».

    Selon Stéphane Bahoken, le déplacement des Parisiens à Angers pourrait bien ressembler à ceux de Lille, Nantes ou Montpellier… « On sait qu’à tout moment, il peut vraiment accélérer et redevenir le Paris d’avant. On s’y attend, on sait que leur réaction va arriver. Ça sera à nous de faire notre match pour la retarder. Mais on a regardé leurs rencontres. On a vu l’intensité et l’agressivité qu’ont mis leurs adversaires et les résultats qu’ils ont pu faire. Donc on se dit qu’il faut qu’on fasse exactement la même chose. Ça pourrait aussi nous sourire ».

    Neymar (qui jouera son dernier match de la saison), Cavani et autre Di Maria sont prévenus. Leur seul talent ne suffira pas à faire un résultat au Stade Raymond Kopa. Encore faut-il qu’ils en aient envie…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club