En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Belfort, jamais 2 sans 3 ?

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Belfort, jamais 2 sans 3 ?

    11 févr. 2020

    > Belfort (N2) - Rennes (20h55)

    Le Stade Bonal, Thomas Régnier connaît. C’était il y a 15 ans, au tout début de sa carrière. Agé de 20 ans, le joueur né à Belfort a joué ici avec Sochaux, alors encore en Ligue 1. Une autre époque. Celle des rêves d’une carrière professionnelle qui ne se concrétisera jamais. Après 3 apparitions en équipe première, c’est à Clermont, Châtellerault, Cannes, Reims, Mulhouse, Colmar et la réserve de Lille que le buteur a trimbalé ses crampons. Revenu chez lui il y a 6 ans, le Belfortain s’est souvent montré décisif dans la campagne du club de National 2 en Coupe de France. A l’image de ses deux buts contre Nancy en 16ème de finale offrant la victoire aux amateurs.

    A ses yeux le quart de finale de ce soir représente plus encore que le tout ce qu’il a pu connaître dans sa longue carrière. « C’est vrai que j’ai vécu un 16ème de finale UEFA à l’âge de 20 ans (ndlr : avec Sochaux) dans la folie du Pirée, mais à Belfort, dans ma ville… » s’enthousiasme le capitaine belfortain dans les colonnes de l’Est-Républicain. « J’ai vu des gens pleurer après Montpellier, ils ont envahi le terrain, nous serrant dans leur bras… (…) On n’a pas envie de descendre de notre nuage ». Pour y rester le plus longtemps possible, Thomas Régnier et ses partenaires se sont promis de tout donner pendant 90 ou 120 minutes contre Rennes. Pour profiter et prendre du plaisir, et pourquoi pas réaliser un troisième exploit après avoir sorti Nancy et Montpellier ?


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club