En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Bordeaux -Lyon, beaucoup à perdre...

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Bordeaux -Lyon, beaucoup à perdre...

    11 janv. 2020

    > Bordeaux - Lyon (17h30)

    Vingt-six. C’est le nombre de points de Bordeaux comme de Lyon, et c’est nettement en dessous des prétentions des deux clubs. Ce total symbolise la triste image que renvoie le match phare de la journée, qui n’est autre que le 13ème (Bordeaux) face au 12ème (Lyon). Avec pour départager les deux équipe une différence de buts en faveur des Gones (+11 contre +6). Si le gagnant a une bonne chance d’intégrer la première moitié de tableau d’ici demain soir, en revanche, le vaincu (s'il y en a un) perdra sans doute un peu plus qu’un simple match.

    A Lyon, une défaite aurait même des conséquences dramatiques, renvoyant Garcia et ses hommes à 15 points de la deuxième place et virtuellement (en cas de victoire de Lille demain à Dijon ou de nul de Rennes à Nîmes mercredi) à 8 points du podium. « Le championnat est encore très long, se rassure l’entraîneur de l’OL. Il reste 57 points à prendre, nous avons la possibilité de revenir. Mais ce serait bien de commencer par ramener une victoire de Bordeaux… ».

    En face, Paulo Sousa n’en pense pas moins. Trop souvent défaillant à domicile (13 points de perdus en 9 matchs), les Girondins ont d’ailleurs terminé l’année 2019 au Matmut Atlantique par une défaite. C’était face à Strasbourg (18ème journée) au terme d’un match marqué par le manque de justesse des attaquants dans la zone de vérité (seulement 3 tirs cadrés sur 12). C’est d’ailleurs pourquoi, outre Oudin, les Girondins pourraient accueillir un buteur en janvier.

    « C’est important de bien redémarrer », souligne Nicolas De Préville. « Le championnat est tellement serré que tout peut encore arriver ». C’est d’autant plus important pour les Bordelais qu’ils restent sur 4 défaites de suite en décembre. 3 en championnat et une en Coupe de la Ligue. « On a connu un passage à vide, comme peuvent en connaître toutes les équipes », souligne l’ancien joueur de Lille et Reims. « On a conscience de nos qualités, de nos défauts aussi, ajoute-t-il. On travaille dur, on a confiance en nous ».

    En fin d’après-midi, il y aura au moins un grand déçu, sauf en cas de match nul. Là, ils seront deux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club