En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Ça va se jouer au mental

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Ça va se jouer au mental

    12 févr. 2020

    > Lyon - OM (21h05)

    GARDIENS DE BUT

    Avantage OM, mais...

    Si Anthony Lopes a fait quelques saisons de très haut niveau, s’affirmant régulièrement comme l’un meilleurs gardiens évoluant en France, c’est moins le cas cette saison. Encore dimanche dernier contre le PSG, le portier lyonnais n’est pas exempt de reproches sur au moins un but parisien, le premier inscrit par Di Maria. De son côté, Steve Mandanda réussit une des meilleures saisons de sa carrière. Après s’être remis en question cet été (il a fait une cure de remise en forme), la doublure d’Hugo Lloris chez les Bleus a déjà sauvé son équipe à de nombreuses reprises. Seul problème : ce soir Mandanda est laissé au repos et c'est Pelé qui sera dans le but. Donc égalité entre les deux équipe.

    DEFENSE

    L'OM plus solide

    Avec 21 buts encaissés en 24 matchs de Ligue 1, l’OM possède la 3ème meilleure défense de France derrière le PSG (17 buts) et Reims (19 buts). Lyon de son côté a encaissé 4 buts de plus que les Marseillais. Un chiffre qui confirme la supériorité des Marseillais dans ce domaine. Le facteur X s’appelle Alvaro Gonzalez. Quand l’OL faisait un chèque de 25 millions pour acheter Andersen à la Sampdoria, l’OM récupérait l’Espagnol de Villarreal sous la forme d’un prêt… Et ces deux joueurs ont fait toute la différence. Le Danois a perdu sa place (même si la suspension de Marcelo va lui permettre de jouer ce soir), alors que l’Espagnol apporte de la stabilité dans la défense. Net avantage aux Marseillais dans ce domaine.

    MILIEU DE TERRAIN

    L’OL est au dessus

    Les deux clubs manquent d’un vrai patron. Si Rongier et Sanson font une paire de milieux relayeurs redoutable, le rôle de sentinelle reste le point faible de l’OM. Et pour le réduire au maximum, Villas-Boas a choisi de placer le jeune Kamara devant la défense. Sauf que ce soir, en raison de la suspension de Caleta-Car, Kamara va jouer en défense et sera remplacé par Strootman au milieu. Si l’absence de Reine-Adelaide fait très mal dans ce secteur de jeu, le trio Tousart – Caqueret (ou Thiago Mendes) - Aouar est sublimé par ce dernier et nous paraît au dessus de l’OM.

    ATTAQUE

    L’OL devant

    Même après la grave blessure de Depay, l’OL est un ton au dessus. La preuve : quand le meilleur buteur marseillais plafonne à 8 buts (Benedetto, qui sera absent ce soir en a marqué 7), le meilleur buteur lyonnais (Moussa Dembélé) en compte un peu moins du double (13). D’ailleurs, l’OL a la 3ème meilleure attaque du championnat avec 37 buts, contre 33 pour l’OM.

    LES + DE l'OL ET DE L'OM

    Aouar et Payet peuvent faire basculer un match

    Chaque équipe a son joueur en forme du moment. Si Aouar est moins buteur que Payet, les deux sont capables de faire basculer le match sur un exploit individuel. D’ailleurs, lors de la précédente confrontation entre les deux équipes, au Vélodrome (2-1 pour l’OM), la sortie sur blessure de l’international espoir en début de deuxième période, a été préjudiciable aux Lyonnais. Sa première partie de saison moyenne (2 buts 3 passes décisives) n’est d’ailleurs pas étrangère aux difficultés de l’OL en championnat.

    Au contraire, la très belle saison de Payet (8 buts, 2 passes décisives) tire l’OM vers le haut. Il est clair que ce soir, ce sera l’homme à surveiller pour les Lyonnais.

    LES - DE L'OL ET DE L'OM

    Andersen et Germain même combat

    Tous les deux doivent leur présence sur le terrain à l’absence d’un titulaire. C’est Marcelo (suspendu) pour le Lyonnais, c’est Benedetto, touché au tendon d’Achille, pour le Marseillais. Mais aucun des deux n’offre des garanties à leurs coachs. Andersen, qui devait être le renfort en défense, a plutôt apporté de la fébrilité (et a perdu sa place), alors que Germain, n’arrive pas à être performant quand il est seul en attaque. Avec 2 buts et 2 passes décisives en 21 apparitions (dont 10 fois comme titulaire), il ne parvient pas à être décisif. Du moins pas autant que souhaité par son entraîneur.

    MENTAL

    Tout va se jouer dans la tête...

    Bien malin qui donnera le résultat de ce match. Tous les deux diminiuées par des absents, les Olympiques sont très proche l'un de l'autre. Le sort de ce match devrait se jouer dans les têtes, avec un avantage pour les Marseillais qui arrivent en confiance, alors que les Lyonnais sont en proie au doute en 2020 malgré leur qualification pour la finale de la Coupe de la Ligue (aux tirs au but) contre Lille. Les trajectoires des deux entraîneurs notamment semblent aller dans les sens contraires avec un ascendant pour Villas-Boas. Mais la volonté de Garcia, suivi par tout un club, d'inverser la tendance, peut jouer un rôle capital...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club