En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Cavani ne partira pas

    Paris-SG

    Actus

    Paris-SG

    Cavani ne partira pas

    30 janv. 2020

    Comme nous l'avons toujours dit

    L'information est devenue quasiment officielle cette après-mid : Edinson Cavani va aller jusqu'au bout de son contrat avec le PSG. Comme le quotidien du foot n'a cessé de le dire depuis le début du feuilleton de son départ à l'Atlético dès le mois de janvier, le meilleur buteur de l'histoire du PSG n'a jamais été proche de rejoindre le club espagnol.

    En fait, Leonardo a procédé exactement de la même façon qu'avec Neymar cet été : il a ouvert la porte tout en plaçant la barre très haut. Le directeur sportif du PSG voulait officiellement 20 millions d'euros, hors bonus, pour laisser partir son buteur. Officieusement, Leonardo et Tuchel étaient sur la même longueur d'ondes depuis le début : ne laisser partir personne cet hiver. Surtout pas Cavani qui représente une alternative à Icardi, en cas de blessure ou de méforme.

    Laisser partir l'Uruguayen aurait fatalement affaibli l'équipe. Depuis qu'il joue en 4-4-2, le club de la capitale ne peut se passer d'un troisième buteur de classe mondiale.

    Comme pour le Barça avec Neymar, l'Atlético a logiquement fini par renoncer avant même la fermeture du mercato, dans l'incapacité de mettre 20 millions sur la table pour un joueur de 33 ans arrivant en fin de contrat... Longtemps pourtant, la perspective de vendre Lemar (dans le viseur d'Arsenal notamment) a laissé entrevoir une possibilité, mais on ne saura jamais si les Madrilènes auraient été jusqu'à proposer la somme demandée par Leonardo.

    Reste maintenant à savoir comment toutes les parties vont se remettre de ce faux départ ? La même question se pose que pour Neymar en septembre dernier. Avec une différence : les supporters du PSG sont restés à fond derrière leur chouchou et ne pourront pâs non plus en vouloir au club de ne pas l'avoir bradé.

    Et Cavani ? On ne s'inquièe pas. Comme à son habitude, le buteur parisien devrait se comporter en grand professionnel. C'est Thomas Tuchel qui va avoir un peu plus de pression. A lui d'adapter la façon d'utiliser Cavani en tenant compte des erreurs du passé. Si on ne peut pas contester le fait qu'Icardi soit passé devant lui dans la hiérarchie, en revanche Tuchel doit comprendre qu'il ne peut pas traiter l'Uruguayen comme un joueur lambda en le fasiant jouer 10 ou 15 minutes en fin de match. Vu l'état d'esprit qui anime le PSG aujourd'hui, on peut presque se dire que tout le monde sortira grandi de cet épisode. Et pourquoi pas voir Cavani inscrire le but de la qualification contre Dortmund...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club