En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Ce qu'il faut retenir des qualifications

    EURO 2020

    Actus

    EURO 2020

    Ce qu'il faut retenir des qualifications

    27 mars 2019

    L'Angleterre au top, la Croatie fait flop

    L'Angleterre qui cartonne, le retour de l'Italie, la surprise allemande, la défaite de la Croatie... Ce qu’il faut retenir des deux premières journées des qualifications pour l’Euro 2020.

    Contrats remplis pour la France, la Belgique, l’Espagne et l’Angleterre

    Favorites dans leurs groupes respectifs, ces quatre grandes nations ont assuré. Deux victoires en deux matchs et une nette domination. Avec notamment 10 buts inscrits par les Anglais, 8 par les Français et 5 par les Belges. Si les Espagnols ont gagné plus laborieusement à Malte (182ème nation mondiale), c’est parce que, contrairement aux trois autres nations, l’équipe est en pleine reconstruction.

    Le retour de l’Italie

    Un succès net et sans bavure contre la Finlande (2-0) et un carton contre le Lichtenstein (6-0) : l’Italie fait son retour. En pleine reconstruction (Mancini a utilisé une vingtaine de joueurs sur les deux matchs), Verratti (décisif) et ses partenaires se sont mis en confiance. « C'est quasiment une soirée parfaite, s'est félicité Sirigu (titulaire contre le Lichtenstein). Pour nous c'est très important de reformer un groupe gagnant qui doit participer à l'Euro 2020. »

    8 équipes font 2 sur 2

    Seulement 8 équipes ont gagné leurs deux matchs : la France, l’Italie, la Belgique, l’Angleterre et l’Espagne, mais aussi la Pologne, la Turquie et l’Irlande.

    L’Autriche au fond du trou

    Battue par la Pologne à domicile et en Israël, l’Autriche poursuit sa traversée du désert. Après son Euro 2016 complètement raté (3 défaites en phase de poule), Alaba et ses partenaires (qui n’étaient pas à la Coupe du Monde) savent déjà qu’ils vont avoir du mal à se qualifier.

    De son côté, la République Tchèque n’est pas mieux. Balayés par l’Angleterre (1-5), les Tchèques ne jouaient en qualifications lors de la deuxième journée, mais se sont inclinés (1-3) face au Brésil en amical.

    La Croatie chute en Hongrie

    Accrochés dès le premier match par l’Azerbaïdjan (qui menait 1-0 avant de s’incliner 2-1), les finalistes de la Coupe du Monde ont perdu en Hongrie (0-2).

    Le Portugal en difficulté

    Malgré le grand retour de Ronaldo, le Portugal n’a pas réussi à gagner le moindre match. Accrochés par l’Ukraine (0-0) et la Serbie (1-1), les champions d’Europe 2016 pourraient toutefois être sauvés sur tapis vert. L’Ukraine devrait perdre ses deux matchs sur décisions administratives pour avoir fait jouer le Brésilien Moraes, qui n’auraient jamais dû obtenir sa naturalisation…

    L’Allemagne calme les Pays-Bas

    A Amsterdam, le match tant attendu entre les Pays-Bas, valeur montante, et l’Allemagne, en chute libre depuis la Coupe du Monde, a vu la victoire surprenante des Allemands (3-2). Les hommes de Löw ont d’abord mené 2-0 avant de se faire rejoindre à l’heure de jeu et de marquer à la dernière minute ! A noter que l’Allemagne, dans un groupe à 5, n’a joué qu’un seul match.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club