En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    C'est l'heure d'Araujo

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    C'est l'heure d'Araujo

    25 sept. 2020

    Lille - Nantes (21h)

    C'est la bonne nouvelle côté lillois. Désormais âgé de 24 ans, Luiz Araujo a déjà trouvé le chemin des filets à deux reprises et s'est imposé comme titulaire dans l'équipe de Christophe Galtier.

    C’est un des derniers rescapés de l’époque Bielsa. Recruté par le technicien argentin en 2017 a vu partir depuis tous ses jeunes compatriotes brésiliens. Mais s’il a résisté aux mauvais résultats des Dogues lors de sa première saison en Ligue 1 (Bielsa a été remercié après 18 matchs), l’ancien joueur de Sao Paulo n’a plus jamais eu le statut de titulaire indiscutable dans l’équipe de Christophe Galtier. A sa décharge, il est arrivé en Europe à l’âge de 21 ans et a dû s’adapter à un nouveau football, beaucoup plus exigent que celui qu’il connaissait jusque là. Depuis le début de saison, celui qui a fêté ses 24 ans au mois de juin donne l’impression d’avoir passé un pallier. Celui qui l’a fait passé de remplaçant à titulaire. « À chaque fois qu’il est entré, il était disponible et performant », souligne Christophe Galtier. « Il a saisi une belle opportunité contre Marseille avec un match complet et intéressant. À travers sa performance et le fait qu'il soit décisif, il m’impose de faire un choix très logique », a expliqué le technicien nordiste en conférence de presse, confirmant la titularisation du Brésilien contre Nantes. Déjà auteur de deux buts depuis le début de saison, Luiz Araujo est conscient d’avoir franchi un cap. « C’est ma quatrième saison au sein du club. Je suis aujourd’hui plus intégré, je connais le championnat, c’est donc plus facile pour moi. À l’entraînement, je travaille beaucoup ma finition mais aussi ce qui est tactique, je pense d’ailleurs avoir bien évolué dans ce domaine ». A tel point qu’il a pris la place de Jonathan Ikoné, devenu pourtant international depuis son très bon début de saison 2019/2020. Ce soir encore face aux Canaris, en attendant que le duo Yilmaz-David trouve ses marques, le Brésilien sera un des plus surs atouts offensifs du LOSC. « J’ai beaucoup travaillé pour vivre ces moments, je vais continuer pour avoir des opportunités de montrer ma valeur », ajoute-t-il. Le gaucher à la frappe puissante n’en dira pas beaucoup plus, si ce n’est qu’il n’aime pas s’étaler dans les médias. « Je n’aime pas parler, je préfère le faire sur le terrain ». ça tombe bien, ce soir y a match à Pierre Mauroy…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club