En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Cette fois, AVB et l'OM sont au pied du mur...

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Cette fois, AVB et l'OM sont au pied du mur...

    1 nov. 2019

    > OM - Lille (samedi, 17h30)

    « Pour l’instant tout va bien… » : cette phrase qui a longtemps résumé la position de Rudi Garcia la saison dernière s'accorde parfaitement à la communication de son successeur à la tête de l'OM. Sauf que tout s'arrête un jour et la chute pourrait être terrible...

    André Villas-Boas ressemble de plus en plus au Rudi Garcia de la deuxième partie de la saison dernière et ce n’est pas très bon pour l’OM. Comme le technicien aujourd’hui à Lyon, l’actuel entraineur olympien donne l’impression de remettre sans cesse au lendemain le retour de l’OM au premier plan… Alors que cette tendance récurrente à la procrastination s’était mal terminée pour Payet et ses partenaires la saison dernière (avec une 5ème place non européenne), les supporters sont de moins en moins patients et le club a atteint la cote d’alerte avant la venue de Lille au Vélodrome demain. « Ce match peut nous porter où on veut être dans le classement », commente AVB qui ne cesse de répéter que le podium reste à portée des Marseillais. En conférence de presse, le Portugais a d’ailleurs précisé que le match face au LOSC ne pouvait pas être considéré comme un tournant. « Etant donné le classement, non. Le podium reste atteignable parce que le classement en ce moment est comme il est, et heureusement. Normalement, quand tu as les résultats qu’on a eus, tu dois être un peu plus bas dans le classement. »

    Le podium n'est qu'à 2 points, mais le 15ème n'a que 3 points de retard...

    Un raisonnement qui ne tiendra pas éternellement. En cas de contreperformance demain ou (et) la semaine prochaine contre Lyon, les Marseillais risquent de dégringoler au classement. Car si le podium n’est qu’à deux points (avec une troisième marche occupée par Lille justement), le 15ème (Nice) n’est que 3 points derrière…

    Que ce soit pour remonter ou pour ne pas chuter, l’OM a une urgence : être performant dès la première minute et ne pas attendre que la situation soit irréversible avant de se mettre à jouer.

    « On prend trop de buts en première période et on chasse toujours le score, reconnaît le technicien portugais. Le premier but face à Strasbourg nous avait donné cette tranquillité. On doit entrer et mettre un peu plus d’intensité. Avec nos derniers résultats, on cherche la confiance. »

    A l’image de leur entraineur, qui a changé par deux fois son schéma de jeu à la pause du classico et du 16ème de Coupe de la Ligue, les joueurs donnent parfois l'impression d'être perdus. Pour AVB, c’est surtout une question d’intensité et d’agressivité avant d’être un problème de système. Pour ça, Villas-Boas espère le retour d’Alvaro Gonzalez, qui était préservé lors du déplacement à Monaco. « On fera un dernier essai demain matin, c’est du 50/50 », précise l’entraîneur de l’OM.

    En attendant, c'est tout Marseille qui croise les doigts dans l'espoir, Alvaro ou pas, de voir une équipe en réussite dès la première période...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club