En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Choisir de gagner

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Choisir de gagner

    6 nov. 2019

    > PSG - Club Bruges (21h)

    5 jours après la défaite lamentable à Dijon, on attend un PSG « made in C1 » ce soir contre Bruges. Pour battre les Belges et valider son billet pour les huitièmes avec une option sur la première place.

    S’il y a un match à choisir de gagner, c’est bien celui-là. En l’emportant ce soir face au Club Bruges, le PSG s’offrirait un déplacement tout confort à Santiago Bernabeu dans trois semaines. Si les Espagnols battent les Turcs, il suffira au club de la capitale de conserver son avantage dans le confrontations directes (même en perdant en Espagne) puis de faire au moins un nul contre Galatasaray dans un peu plus d’un mois pour la dernière de la phase de poule. Et si le Real ne bat pas Galatasaray, c’est pour du beurre que les Parisiens iront en Espagne, certains de terminer en tête du groupe A. Pour du beurre… Disons que les Parisiens s’offriront un match de gala à Madrid, ce qui n’est pas du luxe, mais du pur bonheur à offrir aux supporters.

    C’est dire si ce soir, on est loin de Dijon. Ce match, Paris ne l’avait pas choisi. Contre le Club Bruges, c’est la version Ligue des Champions du club de la capitale que l’on veut voir. « On a pris une leçon à Dijon vendredi en Ligue 1 », a d’ailleurs rappelé Thomas Tuchel, «si on joue avec trop de confiance, l'idée que rien ne peut se passer, toutes les choses peuvent se passer».

    Icardi encore préféré à Cavani

    L’entraîneur allemand a fait de ce match un premier choix et a décidé d’aligner son équipe type, même si le positionnement exact des joueurs restait à définir précisément. Devant, Tuchel n’a pas fait de sentiment en préférant encore Icardi à Cavani. Même les absences de Neymar, Kehrer, Paredes et Choupo-Moting ne ternissent pas l’image d’un banc de touche impressionnant avec Cavani, Herrera, Diallo et Sarabia. L’enjeu (une place en huitième de finale à deux journées de la fin et un joli coup de pression aux adversaires) en vaut la chandelle. Ce match là, Paris l’a choisi.

    > Les équipes officielles

    Paris SG : Navas - Dagba, Kimpembe, Thiago Silva (cap.), Bernat - Gueye, Marquinhos, Verratti - Mbappé, Icardi, Di Maria

    Club Bruges : Mignolet - Sobol, Mechele, Deli, Kossounou -  Diatta, Rits, De Ketelaere, Vanaken (cap.) Tau - Dennis


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club