En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Conte pète un plomb et attaque ses dirigeants !

    INTER MILAN

    Actus

    INTER MILAN

    Conte pète un plomb et attaque ses dirigeants !

    6 nov. 2019

    L'entraîneur de l'Inter n'a pas supporté la défaite à Dortmund

    On a rarement vu un entraineur d’un grand club parler en ces termes de son club et plus particulièrement de ses dirigeants. Une sortie à la Mourinho puissance 10 !

    Battu à Dortmund hier soir (3-2) après avoir mené 2-0 jusuq'à la 50ème minute, l’Inter Milan se retrouve très mal embarqué pour se qualifier pour les huitièmes de finale dans un groupe F, baptisé « groupe de la mort », avec le Barça comme grand favori.

    Forcément déçu, par le scénario du match autant que par les conséquences sur le classement, l’entraîneur italien arrivé cet été sur le banc de l’Inter a littéralement craqué en conférence de presse, s’en prenant à ses dirigeants, coupables selon lui d’avoir complètement raté le mercato. « Il s'est passé la même chose qu'à Barcelone, a d’abord rappelé le technicien italien. Je suis déçu, je ne me sens pas de parler de la seconde période. Il y aurait trop de circonstances atténuantes. J'espère que qui doit comprendre comprendra ». Un allusion à peine masquée à ses dirigeants, comme on va vite le comprendre. « On va toujours à 2000 à l'heure. Je dois juste remercier mes joueurs. Mes dirigeants pourraient aussi venir parler. Le mercato de janvier ? Je m'en fous, janvier, février, mars... On a fait trop d'erreurs importantes dans la construction de l'équipe. On ne peut pas arriver dans ces conditions à ce moment de la saison. Cet effectif n'a pas de joueurs qui savent gérer mis à part Godín. Ça devient difficile de perdre ce genre de match. On doit demander à qui de gérer ? À Barella qu'on a pris de Cagliari ? À Sensi qu'on a pris de Sassuolo ? ».

    Des propos extrêmement durs à l’encontre de ceux qui ont travaillé sur le mercato estival de l’Inter, qui s’est annoncé comme un concurrent sérieux à la Juventus pour le titre et un outsider de choix en Ligue des Champions. Quasiment éliminé de la C1, le club de Milan ne compte toutefois qu’un petit point de retard sur la Juventus, avec déjà 6 points d’avance sur le 3ème de Série A, l'AS Rome.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club