En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Contre l'Allemagne, les Bleues veulent continuer d'avancer

    Coupe du monde féminine

    Actus

    Coupe du monde féminine

    Contre l'Allemagne, les Bleues veulent continuer d'avancer

    28 févr. 2019

    > France - Allemagne (21h)

    Les Bleues attaquent le sprint final vers la Coupe du Monde en France (7 jiin-7 juillet) ce soir face à l'Allemagne à Laval. Un test de plus pour la bande à Corinne Diacre qui commence à monter en pression.

    99 jours exactement avant le match d’ouverture de la Coupe du Monde (le chiffre symbolique des 100 jours a été franchi hier), l’équipe de France poursuit sa préparation en recevant l’Allemagne, ce soir à Laval.

    Après avoir battu les Etats-Unis (première nation mondiale) en décembre, les fills de Corinnes Diacre s’attaquent cette fois au N°2 du classement FIFA (11 petits points devant les Bleues). Pour la sélectionneure de l’équipe de France, ce match de gala est l’occasion de constater la progression de son groupe et de faire le point, un peu plus de trois mois avant le coup d’envoi du mondial à la maison. « C’est la dernière ligne droite, ça va aller de plus en plus vite », explique celle qui a succédé à Olivier Echouafni au lendemain de l’Euro 2017 raté. Quelque soit l’adversaire, l’objectif est de faire le plein de confiance avant de débuter la compétition le 7 juin prochain. «  Il faut qu'on emmagasine de la confiance. Plus on se rapproche de l'objectif, plus on doit se concentrer sur des détails », insiste Diacre. Si la sélectionneure ne veut pas faire des Bleues les favorites de la compétition qui s’annonce très relevée, Noël Le Graët de son côté, a expliqué viser au pire les demi-finales, voir la victoire. « C'est un discours de président, c'est normal. Il m'a fixé des objectifs. Après, les objectifs, on peut se les fixer, ce n'est pas pour cela qu'on les atteint. On a de l'ambition dans cette compétition. On l'a affichée haut et fort depuis le début. Maintenant, sera-t-on championnes du monde ? On le saura le 7 juillet puisque les 23 autres nations partagent le même objectif ».

    Majri, Tounkara et Katoto titulaires ?

    En attendant, c’est une Allemagne revancharde qui va se présenter face aux Blues ce soir, après la claque reçue lors de la dernière confrontation entre les deux équipes (3-0 pour les Bleues lors de la SheBelieves Cup il y a quasiment un an). « En avril dernier, il y a eu un changement de sélectionneure, mais les joueuses sont les mêmes, explique Corinne Diacre qui s’attend à une rude opposition. La sélectionneure qui vient d'arriver (en avril 2018) est allemande (Martina Voss-Tecklenburg), elle connaît très bien son effectif. Ce sera un match compliqué, mais ça restera un match de préparation. On sera à 99 jours de la Coupe du monde, je pense que les deux équipes qui seront alignées ne seront pas les équipes titulaires à la Coupe du monde. Mais ce sera un bon test ».

    Privée de Le Sommer et M’Bock pour ce match, Corinne Diacre va en profiter pour donner du temps de jeu à ceux qui en ont un peu moins avec les Bleues. On pense à Amel Majri (qui retrouvera en face d’elle les lyonnaises Carolin Simon et Dzsenifer Marozsan), Assaïtou Tounkara (qui avait été gravement blessé conte l’Allemagne justement il y a un an) ou encore la prodige du PSG Marie-Antoinette Katoto (qui a du mal à confirmer en Bleue ses performances avec son club).


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club