En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Coupe de France : quand le calendrier défie la logique

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Coupe de France : quand le calendrier défie la logique

    10 févr. 2020

    La colère de l'OL

    Après avoir dû attendre ce matin pour rejoindre Lyon en raison des vents violents qui soufflaient sur l’Île de France hier soir et qui a cloué leur avion au sol, les Lyonnais ne décolèrent pas à l’idée de jouer leur quart de finale de Coupe de France dès mercredi soir (21h au Groupama Stadium). Un calendrier qui « insupporte » les Gones, leur président en tête, qui n’a pas mâché ses mots.

    « Lyon est la seule équipe qui va rejouer trois jours après (ndlr : le PSG joue également mercredi et non pas jeudi comme le pensait JMA). Il y a des choses qui sont incompréhensibles, qui sont injustes. On essaye d’être un petit peu moins abrupte que par le passé mais… ». Si le PSG ne pouvait pas joué un autre jour que mercredi, en raison de son huitième de finale aller de LDC à Dortmund le mardi 18, et donc la tenue du match contre Amiens, au plus tard le samedi, en revanche, les Lyonnais auraient tout à fait pu jouer le jeudi. Les matchs de Lyon et Marseille comptant pour la 25ème journée étant programmés le dimanche (Lyon – Strasbourg à 15h et Lille – OM à 21h). Hier soir, pendant que les Lyonnais affrontaient Paris, les Marseillais étaient tranquillement chez eux en période de récupération. Les Marseillais, qui ont joué samedi à 17h30 vont bénéficier de plus d’une journée de récupération supplémentaire. En conférence de presse avant PSG-OL, Rudi Garcia s’était aussi insurgé sur le refus de la Fédération de faire jouer le match le jeudi, comme l’a proposé Lyon.

    Déjà avant d’aller jouer à Nantes en 16ème de finale, l’entraîneur de l’OL s’était étonné de devoir jouer le samedi, trois jours avant sa demi-finale de Coupe de la Ligue contre Lille, alors que des équipes comme l’OM et Bordeaux, jouaient eux le vendredi et le jeudi, alors qu’elles n’avaient pas de match à jouer dans la semaine qui suivait…

    Même si le calendrier est un véritable casse-tête (c’est une des raisons de la suppression de la Coupe de la Ligue), on peut en effet s’interroger sur la logique de certains choix…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club