En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Déjà l'heure de Guimaraes ?

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Déjà l'heure de Guimaraes ?

    16 févr. 2020

    > Lyon - Strasbourg (15h)

    Moins d’une semaine après avoir posé ses valises à Lyon, Bruno Guimaraes est dans le groupe lyonnais pour le match très important contre Strasbourg. Présenté comme un « futur grand joueur » par Aulas, Juninho (qui l’a convaincu de venir à Lyon) et Garcia, qui pourrait le titulariser dès cette après-midi, qui est-il exactement ?

    C’est précédé d’une très belle réputation que le jeune milieu de terrain brésilien Bruno Guimaraes a débarqué à Lyon lundi dernier. Elu meilleur joueur du tournoi de qualification olympique (qui a vu le Brésil terminer deuxième derrière l’Argentine et donc qualifié pour Tokyo), Bruno Guimaraes est né le 16 novembre 1997 à Rio de Janeiro et est considéré au Brésil comme l’un des plus grands talents du pays à son poste. L’année dernière, l’ex milieu de terrain de l’Athletico Paranaense a d’ailleurs fait partie de l’équipe type de la saison. Capitaine de la sélection olympique brésilienne, il est considéré comme une sorte de meneur de jeu évoluant très bas, juste devant la défense. Une « sentinelle » moderne pour reprendre un terme à la mode. Au Brésil, on le compare un peu à Arthur, le milieu du Barça transféré en 2018 en provenance du Gremio. Les spécialistes du football brésilien ajoutent même une corde de plus à son arc : le jeu long. En fait, Bruno Guimaraes est considéré comme un joueur sachant pratiquement tout faire au milieu, avec une grosse influence sur le jeu de son équipe.

    Le profil type du joueur qui correspond à ce que recherchait Juninho en début de saison (vous vous souvenez la fameuse sortie par rapport à Tousart…) et qu’il pensait trouver chez Thiago Mendes. Reconnu pour son intelligence tactique et sa grande technique, qui lui permettent de ressortir les ballons très proprement de derrière, le jeune brésilien était très demandé (outre l’Atlétrico, Benfica qui flaire toujours les talents en Amérique du Sud, était à l’affût). Malgré sa corpulence moyenne (1,82 m pou 75 kg), il a aussi un abattage physique impressionnant. Seul point d’interrogation : son adaptation au jeu très physique de la Ligue 1 et sa capacité à sortir vainqueur des duels physiques, particulièrement contre Strasbourg, une équipe réputée pour sa solidité athlétique. « Je dois m’assurer qu’il a la capacité à s’adapter au jeu de la Ligue 1 et plus particulièrement au poste de milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais », prévenait Rudi Garcia vendredi en conférence de presse. « Mais c’est un joueur frais, qui n’avait que le décalage horaire et son voyage à digérer et aujourd’hui c’est fait ».

    Tout semble réuni pour que l'on voit la dernière recrue de l'OL cette après-midi au Groupama Stadium.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club