En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Dijon, Caen et Guingamp bien barrés ?

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Dijon, Caen et Guingamp bien barrés ?

    11 mars 2019

    Les confrontations directes vont être décisives...

    Mis en place pour la première fois lors de la saison 2016/2017, le système des barrages est en train de sauver la fin de saison des trois derniers du classement. Alors que l’on voit mal Monaco jouer le maintien avec l’équipe aujourd’hui à la disposition de Leonardo Jardim, et qu’Amiens semble être un cran au dessus (7 points d’avance au classement), Dijon (18ème), Caen (19ème) et Guingamp (20ème) visent tous les trois cette fameuse 18ème place qui donnera droit à un match de barrage contre le gagnant des « play-off » de Ligue 2. Avec pour l’instant (sur les deux premières années), une victoire pour le club de Ligue 2 (Troyes est monté au détriment de Lorient, relégué, au terme de la saison 2016/2017) et un succès pour la formation de Ligue 1 (Toulouse a sauvé sa peau face à l’AC Ajaccio la saison dernière).

    La situation est paradoxale : s’ils enchaînent les déconvenues depuis le début de la phase retour (5 points pour Dijon et Guingamp en 9 matchs, 1 seul pour Caen), les trois derniers au classement peuvent toujours y croire.

    Incapables de prendre des points, les trois derniers vont donc être départagés dans les confrontations directes. Il en reste trois d’ici la fin de saison : Guingamp - Dijon dès la semaine prochaine (pendant ce temps-là, Caen sera à Saint-Etienne), Caen - Dijon lors de la 34ème journée (Guingamp sera à Nice) et enfin Guingamp - Caen pour le compte de la 35ème journée (pendant que Dijon sera à Nantes).

    Des rencontres à double tranchant, avec des défaites qui pourraient couter très cher. Interrogé sur le match de la semaine prochain contre Dijon au Roudourou (samedi 16, 20h) qui pourrait permettre à Guingamp de devenir barragiste mais aussi d’être quasiment condamné en cas de défaite, Jocelyn Gourvennec a affiché sa confiance. « On va gagner ! » a commenté celui qui a succédé à Kombouaré, qui sera sur le banc d’en face. L’occasion pour Guingamp de quitter la dernière place qu’il occupe depuis la 3ème journée.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club