En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    En attendant la finale

    FINALE de la Coupe de la Ligue

    Actus

    FINALE de la Coupe de la Ligue

    En attendant la finale

    27 mars 2019

    Guingamp - Strasbourg J-3

    Chaque jour jusqu’à la finale (samedi 30 mars à 21h), Le quotidien du foot consacre une spéciale au duel entre Guingamp et Strasbourg. Infos, indiscrétions, révélations… Pour tout sa voir sur la 25ème finale de la compétition créée par la Lique National en 1995.

    Sanction confirmée pour Coco

    Expulsé face à Toulouse lors de la 28ème journée pour une grosse « semelle » maladroite sur Gradel, Marcus Coco avait écopé de deux matchs de suspension. Mais l’ailier de l’En Avant espérait voir sa peine ramenée à un seul mach en appel, ce qui aurait pu lui permettre de jouer la finale. Défendu par le président Desplat en personne hier au près de la commission d’appel de la Ligue, le jeune guingampais a vu la sanction maintenue.

    Le Trophée sera bien entourée

    En plus de Didier Drogba (passé par Guingamp) et Youri Djorkaeff, la Ligue a annoncé ce matin la présence d’Arsène Wenger au Stade Pierre Mauroy de Villneuve-d’Ascq. L’ancien entraineur d’Arsenal, champion de France avec Strasbourg comme joueur en 1979 présentera la coupe avant le coup d’envoi.

    Plus d’Alsaciens que de Bretons

    Alors que 11900 places étaient officiellement à la disposition des deux clubs sur les 50 000 que compte le stade Pierre Mauroy, les supporters strasbourgeois devraient être plus nombreux samedi soir. En effet, si les 7 000 places mises en vente par le Racing (le reste étant destinées aux partenaires du club) ont été écoulées en quelques heures le 28 février, de nombreux supporters alsaciens se sont procurés directement des places à Lille, dans le quota des billets destinés au grand public (quota épuisé le 4 février dernier).

    Gardiens, le paradoxe guingampais

    Comme c’est de coutume pour de nombreux clubs professionnels en France comme à l’étranger, ce sont souvent les doublures des titulaires qui disputent les matchs de Coupe. Ainsi, lors de la finale, sauf surprise, c’est Bingourou Kamara, n°2 derrière Matz Sels, qui gardera le but de Strasbourg. Du côté de Guingamp, la doublure de début de saison, Marc-Aurèle Caillard est devenu titulaire à la place de Karl-Johan Johnsson. Alors qu’il était dans le but à Nice, le 19 décembre, le désormais titulaire en Ligue 1 laisse donc dorénavant la place à Johnsson pour la Coupe de la Ligue. Enfin, presque… En demi-finale, celui qui avait déjà été décisif en 8èmes de finale à Nice en stoppant 3 tirs au but, est entré en jeu peu avant la séance fatidique contre Monaco. Et a encore mis trois tireurs en échec ! Un remplacement programmé par Gourvennec qui a eu son petit effet. En finale, il pourrait en être de même, à condition que le coach breton n’ait pas eu besoin de faire ces changements avant la fin de la prolongation…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club