En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Et pendant ce temps là Jesé...

    Paris-SG

    Actus

    Paris-SG

    Et pendant ce temps là Jesé...

    12 déc. 2018

    Il estpère quitter le club en janvier.

    Il y a un n°22 au PSG. Il s’appelle Jese Rodriguez et lors de l’été 2016 a couté 25 millions d’euros au club de la capitale. A l’époque, le joueur de 23 ans débarquait au PSG précédé d’une belle réputation de grand espoir du foot espagnol. International dans toutes les catégories de jeunes, il avait notamment remporté l’Euro des moins de 19 ans en 2012, et commençait à faire des bouts de matchs avec le Real Madrid. Mais ça, c’était avant… Depuis son transfert à Paris, l’Espagnol a perdu le fil de sa carrière. Si son premier prêt de 6 mois à Las Palmas est plutôt réussi (3 buts en 16 apparitions), le club espagnol n’a pas les moyens de se l’offrir. La saison dernière, c’est Stoke City qui l’accueille sous la forme d’un nouveau prêt. Mais ça se passe beaucoup moins bien. En proie à des problèmes personnels (il a eu un enfant né prématuré), l’Espagnol n’est que l’ombre du joueur que le PSG avait recruté. Il participe à 13 bouts de matchs et ne marque qu’un seul but. De retour à Paris avant même la date de la fin de son prêt, il se contente désormais de s’entraîner, à l’image de ce que faisait Ben Arfa la saison dernière. Dans les dernières heures du mois d’août, un prêt à Nantes est à deux doigts d’être conclu, mais bute au dernier moment sur la question de son salaire et la part que le club de la capitale gardera à son compte.

    Un an sans jouer ? Y'en a qu'on essayé...

    Finalement resté à Paris, Jesé décide de reprendre sa carrière en main, convaincu que sa grosse blessure à Madrid (rupture des ligaments croisés du genou) lui a gâché ses dernières années. Avec l’accord du PSG, il s’entoure même d’un nutritionniste et d’un préparateur physique particulier. On raconte d'ailleurs que Tuchel l’a félicité devant tout le groupe pour son abnégation. Mais il n’est pas prêt à aller jusqu’à lui donner sa chance. Draxler, Diaby ou Nkunku passent bien avant.

    Avec l’arrivée du mercato, l’ancien du Real espère voir le bout du tunnel. Un retour en Espagne est même envisagé (Huesca bon dernier de la Liga serait toujours intéressé), à condition de tomber d’accord sur les conditions d’un prêt ou d’un transfert définitif. Mais Jesé est cher. S’il n’est pas un des joueurs les mieux payés du PSG, son salaire frise quand même les 300 000 euros mensuels. Et cet été, le n°22 parisien ne souhaitait pas en sacrifier le moindre centime. On en a vu attendre longtemps sans jouer.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club