En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Europe : ce qui attend les clubs français cet été

    Coupes d'Europe

    Actus

    Coupes d'Europe

    Europe : ce qui attend les clubs français cet été

    29 mai 2019

    Un véritable marathon piuyr Strasbourg, Lyon protégé...

    Les Lyonnais seront particulièrement attentifs au résultat de la finale de l'Europa League ce soir. En cas de victoire de Chelsea, les protégés d'Aulas iront directement en phase de groupes de la C1, mais dans le cas contraire, ils seront quand même tête de série au 3ème tour préliminaire. En revanche, pour Strasbourg, il faudra presque un exploit pour jouer l'Europa League... Explications.

    Ligue des Champions :

    Le PSG et Lille sont directement qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. En revanche, si Chelsea ne remporte pas la finale de la Ligue Europa, Lyon devra passer par le 3ème tour de qualification. Mais les Lyonnais auront l’avantage d’être tête de série, ce qui devrait leur assurer un match à leur portée (aller le 6 ou 7, retour le 13 août). Aujourd’hui, en attendant les matchs des deux premiers tours préliminaires, les hommes de Sylvinho pourraient tomber sur des équipes comme Krasnodar ou le Club Bruges.

    Ensuite, il restera un tour de barrage à jouer pour les Gones (aller le 20 ou le 21, retour, le 27 ou le 28), avec toujours le statut de Tête de série.

     

     

    La Roma pour Strasbourg ?

    Europa League :

    Respectivement 4ème de Ligue 1 et vainqueur de la Coupe de France, Saint-Etienne et Rennes sont directement qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue Europa.

    En revanche, Strasbourg, vainqueur de la Coupe de la Ligue rentrera au 2ème tour déqualification. Ce qui veut dire que les Alsaciens devront d’abord passer ce tour (aller le 25 juillet, retour le 1er août) avant de disputer le 3ème tour de qualification (8 et 15 août), puis, si tout se passe bien, les barrages (22 et 29 août). Un véritable marathon pour Thierry Laurey et ses joueurs qui joueront donc 10 matchs entre le 25 juillet et le 31 août (4ème journée de Ligue 1). Autant dire que les Alsaciens ont intérêt à bien se préparer. Les Strasbourgeois seront d’ailleurs les premiers à reprendre l’entraînement, le dimanche 23 juin.

    Dès leur entrée dans la compétition au stade du deuxième tour préliminaire, Strasbourg, qui ne sera pas tête de série, peut tomber contre des équipes comme l’AS Roma, Wolverhampton ou Francfort (demi-finaliste de l’épreuve cette saison), mais aussi contre un grand nombre d’équipes beaucoup plus modestes, à l’image des Polonais de Gdansk, des Suisses de Lucerne ou des Grecs d’Atromitos…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club