En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Face au Paris FC, la pression sur Lorient

    LIGUE 2

    Actus

    LIGUE 2

    Face au Paris FC, la pression sur Lorient

    15 avr. 2019

    > Paris FC - Lorient (20h45)

    La 32ème journée de Ligue 2 se termine par un véritable choc entre le 4ème et le 5ème, tous les deux à égalité de points. Mais si pour le Paris FC la bouteille est "à moitié pleine", en revanche, pour Lorient, elle est "à moitié pleine"...

    Alors qu’il restera 6 journées, pas moins de 5 clubs se retrouvent en l’espace de 4 points entre la 3ème place (Troyes avec 55 points) et Orléans (7ème avec 51 points). Autant dire que chaque point pris compte double dans l’incroyable sprint final de la course aux play off. Derrière Metz, qui a déjà un pied en Ligue 1 (13 point d’avance sur le 3ème) et Brest (7 points de plus que l’actuel 3ème, 11 de plus que le 6ème), assuré de jouer au pire ces fameux play off, il reste donc 2 places pour 5. Le dernier match de la 32ème journée, entre le Paris FC et Lorient, tous les deux 4èmes avec 53 points, a forcément des allures de tournant. Si près de la ligne d’arrivée, une contreperformance de l’une ou l’autre des deux équipes aurait forcément des répercutions sur le duel au couteau que se livrent les prétendants à la montée. Surtout, en cas de victoire, le vainqueur s’installerait à la 3ème place, juste devant Troyes.

    Bazdarevic : « pour moi, c’est une finale »

    « Pour moi, c’est une finale… Comme Sochaux (ndlr : défaite du Paris FC). Chaque match qui arrive, c’est une finale. C’est un match très important, explique Mecha Bazdarevic. Au delà de l’identité de l’adversaire (« Lorient est en confiance. Elle fait partie de ces équipes qui jouent le haut de tableau »), c’est le timing qui est important. « Quoi qu’il arrive face à Lorient, le prochain sera aussi important, voire davantage. Je pense que mon groupe est prêt à assumer cette pression. Nous avons assumé jusque-là. Il faut simplement jouer notre match. » Encore en National il y a deux saisons, les Parisiens ne veulent surtout pas se mettre la pression. « Quand nous avons attaqué la saison, c’était pour jouer le maintien », rappelait Bazdarevicn après la victoire contre Châteauroux (29ème journée). « Les garçons font une saison inespérée. Nous essayons de progresser chaque jour. Nous allons nous accrocher. Avec cette volonté, notre qualité, la fidélité à notre projet, nous espérons rester en haut encore quelques journées ». En gagnant ce soir, les coéquipiers de Jonathan Pitroipa prendraient 5 points d’avance sur Lens, 6ème, ce qui commence à faire un petit trou. Mais surtout, ça leur permettrait de continuer de rêver à la Ligue 1 à travers une 3ème place capitale en vue des barrages (rappelons que le 5ème se déplace chez le 4ème dans un match à élimination directe et que le vainqueur de ce match se rend chez les 3ème, toujours dans un match à élimination directe. C’est le vainqueur de ce dernier match qui joue le barrage par match aller et retour contre le 18ème de Ligue 1).

    La venue de Troyes au Moustoir en perspective...

    Mickaël Landreau reconnaît que la pression est sur Lorient. « Paris, à la différence de nous, est plutôt serein. Ils ne sont presque pas dans l’obligation d’un résultat parce qu’on dit déjà que leur saison est exceptionnelle », souligne l’entraîneur des Merlus. Après avoir raté les play-offs la saison dernière au terme d’une saison décevante (terminée à la 7ème place à 3 points du 5ème, Brest), Lorient n’a pas le droit de se rater une deuxième fois. Dans cette optique, même un match nul profiterait aux Bretons. « Se neutraliser, c’est possible, mais ce n’est pas ce qu’on recherche aujourd’hui. On souhaite, dans ce sprint final, gagner nos matches », prévient Landreau qui veut prendre des points tant que c’est possible. L’ancien joueur du FC Nantes a certainement en tête le prochain adversaire de son équipe au Moustoir : Troyes, qui vient de prendre 13 points sur 15 lors de ses 5 derniers matchs…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club