En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Falcao, la fête est finie

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Falcao, la fête est finie

    26 nov. 2019

    > Galatasaray - Club Bruges (18h55)

    C'est sans Falcao, souvent blessé et très peu productif, que Galatasaray joue son match le plus important de la saison face au Club Bruges. Bien mal en point en championnat comme en Ligue des Champions, le club d'Istanbul doit gagner impérativement pour espérer terminer 3ème.

    Il est loin ce 5 septembre quand le Tûrk Telekom Stadyumu de Galatasaray était en feu pour accueillir Falcao (25 000 personnes s'étaient déplacées). A l’époque, l’ancien capitaine de l’AS Monaco symbolisait à lui tout seul l’ambition du club d’Istanbul. Avant le Colombien, considéré comme une légende vivante sur les bords du Bosphore, Steven Nzonzi, Jean-Michael Seri, Mario Lemina, Ryan Babel ou encore l'ex Toulousain Jimmy Durmaz avaient rejoint l’équipe de Sofiane Feghouli et Younes Belhanda, championne de Turquie en titre. L’objectif était clair : retrouver les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, ce que les Stanboulites n’avaient pas réussi à faire la saison dernière pour leur retour dans la compétition, se contentant de la troisième place derrière Porto et Shalke 04, avec une seule victoire.

    Moins de trois mois après la grande messe du 5 septembre, le paysage est bien différent. Seulement 7ème à 5 points du leader (Sivasspor), Galatasaray est condamné à battre Bruges pour espérer pouvoir poursuivre sa saison européenne en Ligue Europa.

    Embêté par des problèmes au tendon d’Achille, Falcao n’est que l’ombre de lui-même. Titularisé à 5 reprises depuis le début de saison (toutes compétitions confondues), le Colombien n’a trouvé le chemin des filets qu’une seule fois, en championnat lors de son premier match. Plus que ses performances sportives, c’est la santé de l’ancien monégasque qui est pointée du doigt en Turquie.

    Après avoir symbolisé l’ambition du club l’été dernier, le Colombien symbolise aujourd’hui son échec. D’ailleurs, Falcao, blessé, n’est pas dans le groupe pour le match de la dernière chance contre Bruges (18h55). Et ce n’est pas le seul. Andone, Luyindama ou encore Özbayrakli sont à l’infirmerie, alors que Nzonzi et Akgün sont suspendus. « Je n’ai jamais vu ça de ma carrière », a commenté l’expérimenté Fatih Terim, qui a du attendre le dernier moment pour savoir s’il pourrait aligner Babel (finalement forfait). Avant de terminer sur une note positive. « J’ai confiance en mon équipe, on se battre comme des lions pour terminer à la 3ème place ».

    Pour ça, le Gala doit gagner tout à l’heure avant de terminer la campagne de qualification à Paris le 11 décembre pendant que les Belges recevront le Real Madrid.

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club