En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Garcia a tout à perdre

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Garcia a tout à perdre

    28 août 2020

    Lyon - Dijon (21h)

    Dix jours après la défaite en demi-finale de la Ligue des Champions, Rudi Garcia retrouve la Ligue 1 avec la pression. Désormais, on ne pardonnera pas le moindre faux pas à son équipe capable de faire de si belles choses sur la scène européenne. Une situation que l'on peut regretter.

    Lyon a plus de pression ce soir contre Dijon que lors de sa demi-finale de Ligue des Champions contre le Bayern. De retour à sa nouvelle réalité (la Ligue 1 et rien d’autre), les Gones se doivent d’être convaincants face aux modestes dijonnais sous peine de raviver les lourdes critiques qui ont accompagné Rudi Garcia depuis qu’il a rejoint le club. Parce qu’en France on est comme ça. Garcia a emmené Lyon en demi-finale de la Ligue des Champions alors que l’équipe était la moins bien côté du final 8, Tuchel a conduit le PSG en finale, mais il reste toujours une frange de supporters mécontents dans les deux camps. Et surtout, qui mettent ces exploits au crédit de tout le monde, sauf des entraineurs.

    Ce soir face à Dijon, Rudi Garcia et son équipe ont donc l’obligation de prouver que l’OL a changé. Qu’il est fini le temps où le club naviguait à vue face à des blocs bas. Le temps ou Metz, Nantes ou Strasbourg (liste non exhaustive) pouvaient prendre des points au Groupama Stadium. Placé au cœur du débat, Garcia sait qu’il joue déjà gros. Sa relation avec les supporters est encore loin d’être au beau fixe. L’explosion Caqueret à Lisbonne a surtout mis en évidence une chose : pourquoi Garcia ne l’a-t-il pas fait jouer plus tôt ? Le départ de Guouiri, que Garcia jugeait pas prêt pour la Ligue 1 et Juninho pas au niveau pour Lyon (et qui a planté un doublé pour son premier match avec les Aiglons), ne fait que conforter le sentiment que l’ancien coach de l’OM ne fait pas assez confiance aux jeunes. « Arrêtez de me gonfler avec ça », s’est d’ailleurs emporté l’entraîneur de l’OL dans l’émission OL Night System, sur la chaine du club. « Les jeunes, je les adore, ils sont là, ils sont bons, je les fais progresser ». Et à Garcia d’ajouter : « Maxence Caqueret, Rayan Cherki et Melvin Bard, c’est moi qui les ai fait jouer ici et personne d’autre avant moi ».

    Des propos qui ont enflammé la toile où il est reproché à Garcia de travestir la vérité en affichant un intérêt pour les jeunes. Chez les supporters, on préfèrerait voir un 4-4-2 avec Bard à gauche que le 3-5-2 avec Cornet. Pourtant, au Portugal, l’ailier reconverti piston gauche a été un des meilleurs lyonnais…

    « On va essayer d’améliorer les relations entre Rudi Garcia et les supporters », répétait encore dernièrement Juininho. C’est aussi de ce point de vue que le match de ce soir est capital. Même s’il n’y aura que 5000 supporters au Groupama Stadium, la copie doit être parfaite.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club