En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Garcia sous la menace

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Garcia sous la menace

    27 sept. 2020

    Lorient - Lyon (17h)

    Alors que l'ambiance se tend en interne entre Rudi Garcia et sa direction, tout autre résultat qu'une victoire à Lorient le mettrait en grand danger...

    Avec 5 points pris en quatre matchs, l’Olympique Lyonnais est loin du compte. Même si le championnat n’en est qu’à la 5ème journée, l’écart est déjà de 8 points avec Rennes, 6 avec Lille (qui comptent tous les deux un match de plus) ainsi que 4 points avec Monaco, adversaires désignés pour le podium, en plus de Marseille et Nice (eux aussi en difficultés par rapport à leurs ambitions). Et si Rudi Garcia peut à juste titre avancer l’excuse d’un mercato particulièrement stressant (déjà 9 départs et plusieurs joueurs majeurs en instance de transfert, sans aucune arrivée concrète), pas sûr que la patience de Jean-Michel Aulas soit éternelle. Où au moins celle de Juninho dont on dit que les relations avec son entraineur se sont détériorées.

    Outre les départs en cascade (même si pour l’instant aucun titulaire indiscutable n’est parti), plusieurs autres signaux ont déstabilisé le groupe. Du départ inattendu de Gouiri, auteur d’un bon début de saison avec Nice, à la sortie surprenante de Reine-Adelaïde, en passant par la réticence du technicien à titulariser Bard et Cherki ou encore le départ de Kalulu pour jouer les doublures au Milan AC… Bien entendu, tout n’est pas de la responsabilité de Rudi Garcia, mais en tant qu’entraîneur il est en première ligne pendant que le passé de Juninho à Lyon fait office de totem d’immunité. Ce qui rend ce match à Lorient encore plus important, c’est le calendrier. Car dans 8 jours les Lyonnais recevront l’OM, leur pire ennemi, au Groupama Stadium avant une mini trêve internationale… Autant dire que si les Lyonnais ne font pas un 6 sur 6 en terme de points, on voit mal Garcia être encore sur le banc pour le déplacement à Strasbourg le 18 octobre.

    Lorient, la victime idéale

    Pour ne rien arranger, Caqueret, peut-être le meilleur Lyonnais de ce début de saison, est forfait, au même titre que Reine-Adelaïde et Toko-Ekambi. Des absences qui mettent encore un peu plus l’accent sur le mercato lyonnais au point mort dans le sens des arrivées, mais qui embarrassent surtout Garcia, privé de deux joueurs (Caqueret et Toko-Ekambi) qu’il a beaucoup utilisé depuis la reprise début août. S’il fallait donner un exemple de la tension palpable dans les rangs lyonnais, on parlera de la décision de Rudi Garcia de venir en Bretagne avec un groupe de 17 joueurs seulement. Une façon claire et nette de montrer qu’il attend du renfort. Voir même qu’il s’impatiente.

    En face, Lorient ne compte que 3 points (une victoire sur Strasbourg lors de la 1ère journée) et possède la moins bonne défense de Ligue 1 avec déjà 9 buts encaissés. Sur le papier, le promu, battu par Lens pour son dernier match à domicile et qui reste sur un échec à Brest (2-3) lors de la dernière journée, a tout de la victime idéale. Mais des certitudes, Lyon n’en a plus. Si ce n’est qu’il aura du mal à s’en remettre en cas de défaite.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club