En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Grosse pression sur l'OM, obligé de gagner

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Grosse pression sur l'OM, obligé de gagner

    30 mars 2019

    > Marseille - Angers (17h)

    Alors que l’on parle beaucoup de la pression mise par l’OL sur Lille depuis sa victoire hier à Rennes (les Gones sont revenus à un point des Dogues qui jouent demain à Nantes), c’est surtout sur l’OM que Fékir et ses partenaires ont pris un ascendant psychologique.

    En effet, avant d’affronter Angers au Vélodrome (aujourd’hui à 17h), les Marseillais se retrouvent à 9 points du podium. Tout autre résultat qu’une victoire face au SCO aurait quasiment pour effet d’anéantir tout espoir de l’OM de terminer sur le podium.

    Si les hommes de Garcia ne gagnent pas contre le 12ème du classement, ils verraient Lyon avoir 8 (en cas de nul) ou 9 points d’avance à 8 matchs de la fin de la saison. Sans parler de Lille qui pourrait pointer à 9, 10, 12 ou même 13 points devant…

    On comprend que la seule chose qui préoccupe Rudi Garcia aujourd’hui, avant de faire des projections sur l’avenir, « c’est de gagner contre Angers ».

    Avec Balotelli titulaire au Vélodrome, c'est 3 victoires, 5 buts inscrits et aucun encaissé !

    Après une min-trêve internationale, venue dans la foulée d’une défaite, sans avoir démérité, mais sans avoir non plus inquiété les Parisiens, Garcia est conscient de la nécessité de faire un bon match pour battre les Angevins. « Il faut gagner samedi pour reprendre notre marche en avant, insiste l’entraîneur de l’OM. Même s'il reste des matches, il n'en reste pas tant que ça. On a envie de rester à mettre la pression sur les équipes qui sont devant. On sait que ce sera difficile, mais tant que c'est possible mathématiquement... »

    Privé de trois des cinq joueurs de la défense (Mandanda, Sakaï et Kamara sont suspendus), Rudi Garcia pense surtout à l’animation offensive de son équipe pour déstabiliser la sixième défense de Ligue 1. « Ils ont des atouts, c’est une équipe très difficile à jouer », explique Garcia qui se rappelle que la saison dernière, Angers avait arraché un match nul au Vélodrome (1-1) au milieu du mois d’août. Lors du match aller encore, il y a à peine plus de 3 mois, les Angevins avaient même failli battre l’OM (1-1, égalisation de Sarr à la 84ème).

    Pour faire la différence, Rudi Garcia compte sur Balotelli, buteur lors de ses quatre apparitions au Vélodrome depuis son arrivée. D’ailleurs, avec Balotelli titulaire, l’OM a pris 9 points sur 9, en marquant 5 buts sans en encaisser.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club