En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Guingamp bien forcé d'y croire...

    COUPE DE LA LIGUE

    Actus

    COUPE DE LA LIGUE

    Guingamp bien forcé d'y croire...

    9 janv. 2019

    > PSG - Guingamp (21h05)

    Ce n’est pas faire injure à Guingamp que de dire que l’issue du match de ce soir au Parc des Princes est tout sauf incertaine. Entre un PSG intraitable sur le territoire français et des Bretons qui occupent la dernière place du championnat de Ligue 1, il faudrait un petit miracle pour ne pas assister à une 22ème victoire de suite des Parisiens en Coupe de la Ligue. A tel point qu’on comprendrait si Gourvennec, qui est déjà tourné vers la réception de Saint-Etienne samedi, ne mette pas toutes ses forces vives dans la bataille.

    Malgré ce contexte, l’entraîneur breton attend quand même beaucoup de ses joueurs. Alors que le match contre Pontivy (le stade Pontivyen) en Coupe de France n’a pas balayé tous les doutes (Guingamp était mené 1-0 avant de bien réagir), il est important que son équipe fasse bonne figure au Parc des Princes. « On sait qu’il y a des matches importants qui arrivent derrière en championnat, mais c’est un match de coupe. Il faut l’aborder avec beaucoup d’envie, en sachant que c’est Paris et qu’ils sont toujours très durs à jouer. Il faut les pousser le plus loin possible pour réussir à les embêter et réussir à les gêner le plus longtemps possible », commente Gourvennec qui veut faire en sorte «  qu’il se passe quelque chose d’anormal » dans ce match.

    Pour se rassurer, le successeur d’Antoine Kombouaré peut se référer aux deux dernières rencontres entre Paris et Guingamp. Deux fois, les Bretons avaient mené au score avant de se faire égaliser la saison dernière au Parc (2-2) et de s’incliner cet été au Roudourou (1-3). Deux matchs dans deux contextes différents (la saison dernière le PSG était déjà champion et cette saison, il manquait de repères). La vraie référence pour Gourvennec, c’est le match de Nantes lors de la 19ème journée (1-0). Les Canaris avaient su embêter les Parisiens avant de craquer dans la dernière demi-heure. « Il faut maîtriser notre jeu et ne pas se mettre à la faute. Après on ne sait jamais… ».
    Les exemples récents de l’Entente SSG (vainqueur de Montpellier), Viry-Châtillon (qui a éliminé Angers) et Andrézieux-Bouthéon (auteur d’un exploit face à l’OM) sont là pour nous rappeler qu’en Coupe, tout est possible.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club