En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Herbin, la mort d'une légende

    DISPARITION

    Actus

    DISPARITION

    Herbin, la mort d'une légende

    28 avr. 2020

    Le peuple vert en deuil

    C’est avec une immense tristesse et un profond parfum de nostalgie que le peuple vert s’est réveillé ce matin. Hier soir, le Sphinx est parti rejoindre le paradis des footballeurs. Après Michel Hidalgo, c’est un deuxième grand monsieur du football français qui nous a quittés dans sa 82ème année. Hommage en photos à celui qui a marqué à jamais l’histoire des Verts.

    Aucun club en France n’est à ce point symbolisé par un homme. Sur les 17 titres remportés par l’AS Saint-Etienne, 15 l’ont été avec Robert Herbin. Soit en tant que joueur (champion en 1964, 1967, 1968, 1969 et 1970, vainqueur de la Coupe de France en 1962, 1968 et 1970), soit en tant qu’entraîneur (champion en 1974, 1976 et 1981, vainqueur de la Coupe de France en 1974, et 1977), soit les deux (doublé coupe et championnat en 1975).

    Ces chiffres exceptionnels suffisent à définir l’immense tristesse du peuple vert en apprenant la disparition de celui que l’on surnommait « le sphinx » en raison de son comportement sur le banc de touche et le peu de goût qu’il avait à s’exprimer.

    Véritable mythe, celui qui est né dans le 19ème arrondissement de Paris et qui vient de fêter ses 81 ans (le 30 mars) est toujours resté un personnage atypique dans le monde du foot. Aux yeux des Français, il est surtout l’entraîneur qui a amené les Verts à Glasgow en 1976 pour y disputer la finale de la Coupe d’Europe des Clubs champions (ex Ligue des Champions), perdue 0-1 contre le Bayern.

    Sa chevelure rousse autant que son caractère très réservé qui le faisait souvent fuir les mondanités, l’amenant à se retirer sur les hauteurs de l’Etrat, font partie de ce qui depuis ce triste jour font de lui une légende.

    Robert Herbin, c’est aussi 23 sélections en Equipe de France (entre 1960 et 1968), avec une Coupe du Monde jouée (en Angleterre en 1966).

    Le Quotidien du foot présente ses condoléances à la famille et aux proches de Robert Herbin, ainsi qu’au club et à tout le peuple vert.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club