En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Herrera encense Tuchel

    Paris-SG

    Actus

    Paris-SG

    Herrera encense Tuchel

    22 mars 2020

    « L’exigence qu’il y a à Paris, je ne l’avais jamais connu avant »

    Comme nous l’expliquions plus tôt, la volonté de Doha n’est pas de se séparer de Tuchel à tout prix, mais plutôt de rechercher comment améliorer encore le rendement de l’équipe avec l’arrivée d’une pointure sur le banc de touche. C’est dans cette optique que les Qataris ont demandé à Nasser Al-Khelaïfi de se rapprocher de Pep Guardiola, qui pourrait avoir des envies d’ailleurs après l’expulsion de Manchester City de toutes compétitions européennes pour les deux prochaines saisons.

    Contrairement à ce qui peut être écrit ces dernières semaines, le club de la capitale conserve une confiance totale en son entraineur, particulièrement depuis la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Une confiance que partage également de nombreux joueurs de l’effectif au sein d’un vestiaire qui n’est pas en rupture avec son entraineur, même si certaines de ses décisions n’ont pas toujours été très bien perçues. Lors d’un entretien à la chaine YouTube Studi TV, Ander Herrera a d’ailleurs rétabli certaines vérités sur le technicien allemand. « Comment ça se passe avec Tuchel ? Bien ! Je n’aime pas comparer, mais j’ai eu beaucoup de très bons entraineurs et dans les grandes lignes, il me fait penser à Van Gaal » a expliqué l’ancien joueur de Manchester United dans des propos relayés par Paris United. « Il aime un football organisé par position, c’est le ballon qui se déplace et le joueur doit être dans ses zones déterminées pour le trouver. Il n’a rien à voir par exemple avec Marcelo Bielsa, un entraineur qui favorise aussi le jeu offensif, mais qui recherche un football en mouvement continu, où tu dois casser les lignes, aller chercher le ballon toi-même.  L’exigence qu’il y a à Paris, je ne l’avais jamais connu avant. Ici, gagner est une obligation totale, sinon c’est une tragédie. On a perdu 2-1 à Dortmund. En Ligue des Champions, c’est un résultat correct à l’extérieur, mais ça a été une tragédie absolue. Au retour, la cohésion de groupe était incroyable et ça a donné la victoire ». 

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club