En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Il sert à quoi ce match ?

    Paris-SG

    Actus

    Paris-SG

    Il sert à quoi ce match ?

    5 août 2020

    PSG - Sochaux (19h)

    Sans Neymar, Mbappé, Verratti et quasiment toute la défense, à quoi sert ce match amical contre Sochaux ? Et bien à beaucoup plus qu'on ne pourrait le penser...

    Avec plus de la moitié des potentiels titulaires absents (Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe, Marquinhos, Verratti, Neymar), à quoi peut donc servir le match amical de cette fin de journée contre Sochaux ?

    Trouver une solution à gauche
    Pour commencer, et ce n’est pas le moins important, permettre à Tuchel de trouver une solution pour le flanc gauche de la défense. En l’absence de Kurzawa, d’ores et déjà forfait, le coach allemand a trois possibilité : aligner le jeune Bakker, ce qui présente un risque compte tenu que le Néerlandais n’a pas encore joué le moindre match de Ligue des Champions, faire confiance à Bernat, en manque de condition physique après 5 mois sans jouer, ou choisir d’aligner Diallo, déjà utilisé à plusieurs reprises à ce poste la saison dernière. En sachant que l’ancien de Dortmund revient lui aussi d’une longue absence qui a suivi son opération du dos. Le match contre Sochaux va nous permettre d’en savoir un peu plus (notamment sur la condition physique de Bernat), même si Diallo devrait surtout jouer dans l’axe.

    Donner du temps de jeu à Choupo-Moting et Draxler

    Tous les deux n’ont pas joué lors des deux finales de coupe et, avec la suspension de Di Maria ajoutée à la possible absence de Mbappé (voir la méforme d’Icardi) pourraient être aménés à jouer en Ligue des Champions. Tuchel a donc intérêt à leur donner du temps de jeu pour qu’ils retrouvent un peu de jambes.

    Tester des jeunes

    Il ne faut pas oublier que les Parisiens pourraient passer directement de la Ligue des Champions à la Ligue 1. C’est donc pour Tuchel une des dernières opportunités pour voir à l’œuvre certains jeunes qui pourraient être bien utiles en début de saison. Surtout si Paris venait à aller loin en Ligue des Champions et aura besoin de sang neuf pour retrouver le championnat de France. On pense surtout à Pembele en défense ou Kalimuendo en attaque (tous les deux déjà en vue lors des précédents amicaux).

    Voir ce que les « gamins » ont dans le ventre

    El Chadaille Bitshiabu (15 ans), Xavi Simons (17 ans) et Édouard Michut (17 ans) sont présentés (avec Kays-RuizAtil, 18 ans le 26 août), comme les grands espoirs du PSG. Le match de ce soir peut être l’occasion de les voir à l’œuvre face à une équipe de Ligue 2.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club