En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Il y a deux mois, quand Lopez mettait en garde Aulas

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Il y a deux mois, quand Lopez mettait en garde Aulas

    4 mai 2019

    > Lyon - Lille (dimanche, 21h)

    Il y a deux mois, Jean-Michel Aulas voulait faire pleurer les Lillois lors de la 35ème journée. A l'époque, Gérard Lopez lui avait répondu...

    C’était il y a deux mois quasiment jour pour jour. Au soir de la 27ème journée du championnat (victoire de Lille sur Dijon 1-0 et de Lyon sur Toulouse, 5-1), le LOSC avait 5 points d’avance sur Lyon et les allusions répétées de Jean-Michel Aulas au match de demain soir (35ème journée) agaçaient un peu le président Gérard Lopez.

    Dans la semaine, le patron de l’OL avait en effet insisté sur les souvenirs de 2002, et du premier titre de l'Olympique Lyonnais, lorsque l'OL avait battu Lens à Gerland pour sceller la fin du championnat. JMA ajoutant qu’après Lens, il avait très envie de faire pleure Lille.

    « On a cinq points d'avance sur Lyon, dix sur l'OM et onze sur Saint-Étienne, avait répondu le patron du LOSC. Et une différence de buts qui nous donne un point en plus. On va batailler contre les trois. Et dissocier les rencontres pour maintenir la concentration de nos gars et nos points d'avance (…) Jean-Michel devrait faire attention à ne pas comparer Lens (2002) et Lille. Ça risque de motiver les gens encore plus. Je préfère être cinq points devant. Ils ont encore trois compétitions et l'effectif pour ça. On a un calendrier plus compliqué que l'OL sur les quatre, cinq rencontres à venir. Le match à Lyon sera à élimination directe. Ils ont plus d'expérience. Mais nous plus d'insouciance. Ce qui nous a sauvés la saison passée, notamment à Toulouse ».

    Deux mois après, l’écart a même grossi d’un point. Demain soir, c’est avec 6 points d’avance et une différence de buts largement à son avantage (+31 contre +15) que Lille se rend au Groupama Stadium.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club