En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Jérémy Morel (Madagascar), pour le plaisir

    CAN 2019

    Actus

    CAN 2019

    Jérémy Morel (Madagascar), pour le plaisir

    12 juin 2019

    Portraits d'Afrique

    Suite de notre série de portraits de joueurs qui vont participer à la CAN (21 juin - 19 juillet), avec Jérémy Morel, qui a rejoint la sélection de Madagascar au mois de novembre dernier.

    La CAN, c’est simple comme un coup de fil. En octobre dernier, Nicolas Dupuis, le sélectionneur de Madagascar, alors en passe de se qualifier pour la compétition continentale pour la première fois de son histoire, reçoit un coup de téléphone. Au bout du fil : Jérémy Morel. Le défenseur de l’Olympique lyonnais appelle tout simplement pour proposer ses services en vue de la compétition continentale qui a lieu huit mois plus tard. « J'ai reçu le coup de fil avant le match retour contre la Guinée (équatoriale, 1-0), racontait le sélectionneur à l’époque dans l’émission Midi Ma'nifik . Il s'est proposé très simplement en me disant : "Coach, vous êtes bientôt qualifiés, je ne veux pas prendre la place de qui que ce soit, mais sachez que je suis d'origine malgache. Je serais très fier de porter le maillot de Madagascar." Ça tombait bien puisque je cherchais justement un défenseur de métier, pouvant compléter le groupe.» 

    Voilà comment un joueur aux 267 matchs de Ligue 1 et 43 de coupes d’Europe (dont 24 de Ligue des Champions) jouera la première CAN de sa carrière à l'âge de 35 ans avec une modeste formation africaine pointant au 107ème rang FIFA.

    Un mois après la prise de contact avec Nicolas Dupuis, Jérémy dispute son premier match avec sa nouvelle sélection. Un match des éliminatoires pour du beurre contre le Soudan, alors que les Malgaches sont officiellement qualifiés (défaite 1-3).

    « Une aventure humaine »

    Pour le joueur né à Lorient il y a un peu plus de 35 ans, la compétition qui se tient en Egypte apparaît un peu comme un dernier défi. Ou plutôt, lui qui a quasiment tout connu en club, une dernière parenthèse enchantée. Avant l’enjeu sportif, c’est l’aspect humain qui a séduit le solide défenseur de l’OL. « Je suis surtout là pour vivre une aventure humaine », explique-t-il, avant d’ajouter : « d’ailleurs, si j’avais su avant que je pouvais prendre la nationalité malgache, je l’aurais fait plus tôt ».

    16 ans et deux mois après avoir fait ses débuts en pro sous le maillot de Lorient (alors en Ligue 2), Jérémy Morel a bien l’intention de vivre à 100% son histoire avec Madagascar. Arrivé en fin de contrat avec Lyon, qu’il a rejoint en 2015 en provenance de l’OM, le défenseur polyvalent va aussi profiter de cette expérience unique pour réfléchir sur son avenir.

    Interrogé à ce sujet au mois de mai, il avouait ne pas savoir quelle suite donner à sa carrière. Placé dans le groupe du Nigéria, la Guinée et le Burundi, Madagascar va avoir du mal à sortir de la phase de groupes. Mais pour prolonger l’aventure avec sa sélection, le Breton devenu malgache pourrait décider de continuer sa carrière encore quelques années. Juste pour le plaisir.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club