En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Jim Ratcliffe, le messie de l'OGC Nice ?

    Nice

    Actus

    Nice

    Jim Ratcliffe, le messie de l'OGC Nice ?

    2 juil. 2019

    La vente est actée

    Mais qui est exactement Jim Ratcliffe, plus grande fortune du Royaume Uni et nouveau propriétaire de l'OGC Nice ? Et pourquoi vient-il d'acheter le club de Ligue 1 ?

    Jim Ratcliffe n’est pas à proprement parler un joyeux luron. Il faut dire qu’être le patron d’un des plus grands groupe pétrochimique du monde, gérant un Chiffre d’Affaire de l’ordre de 60 milliards de dollars (environ 53 milliards d’euros) par an, n’est pas spécialement un job qui laisse la place à la plaisanterie… D’ailleurs, en 2014, quand le Financial Times lui consacre un long portrait pour évoquer sa puissance mondiale (il possède la 110ème fortune du monde), il n’hésite pas à le comparer à JR de la série Dallas ou encore le Dr No, le méchant dans la série des James Bond. Présenté comme “secret” et “solitaire”, l’homme de 66 ans n’est pas celui qui mettait l’ambiance lors du bal de promo. Il faut dire que celui qui est né à Failsworth dans le Grand Manchester, son truc à lui, c’était plutôt les études. Issu d’une famille modeste qui vit dans un logement social, Jim Ratcliffe étudie la chimie à l’Université de Birmingham et obtient un MBA à la London Business School avant de devenir ingénieur en chimie.

    Ineos, créé en 1998 devient un géant de l'industrie pétrochimique

    Après plusieurs années passées dans la société d'investissement Advent International, il se lance dans le monde des affaires puis, en 1998 crée la société Ineos, qui, à force d’acquisitions ou d’intégrations de plusieurs sociétés de production chimique, va devenir un véritable géant dans le domaine. Aujourd’hui, le groupe Ineos réalise des ventes annuelles de 60 milliards de dollars et emploie plus de 18.000 personnes sur ses 171 sites dans 24 pays ! En 2018, Jim Ratcliffe est d’ailleurs identifié comme la plus grande fortune du Royaume Uni avec un patrimoine estimé à près de 24 milliards de dollars. C’est plus particulièrement en 2005 que le groupe Ineos change de dimension, avec l’acquisition du groupe de pétrochimie Innovene, filiale de BP, pour 9 milliards de dollars.

    Fervent défenseur du Brexit, il n’hésite pas à prendre position un an avant le referendum qui aboutira à la sortie des Anglais de l’Union Européenne. « Les Britanniques sont parfaitement capables de s'occuper des Britanniques et n'ont pas besoin que Bruxelles leur dise comment s'y prendre », déclare-t-il dans les colonne du Sunday Times. Pour se mettre à l’abris de la forte pression fiscale imposée par l’UE, il s’installe d’ailleurs à Monaco, Principauté reconnue pour son système fiscale avantageux pour les grandes fortunes.

    125 M€ pour gagner la Coupe de l’América 2021

    C’est donc en “voisin” que le milliardaire s’intéresse depuis de long mois à l’OGC Nice.

    Mais L’OGC Nice n’est pas le premier essai du milliardaire britannique dans le monde du sport. Un monde qu’il cottoie en pratiquant la voile, le cyclisme et même le triathlon... En novembre 2017, le groupe Ineos rachète le club suisse de Lausanne Sport et au mois de mars dernier, c’est l’équipe cycliste Sky (dont le leader n’est autre que Froome, vainqueur de quatre Tours de France) qui devient Team Ineos (officiellement le 1er mai) avec à la clé une forte augmentation des moyens... (près du double). 

    Ce n’est pas tout. En septembre dernier, le Britannique avait déjà investi la modique somme de 141 millions de dollars (125 M€) pour que Ben Ainslie, le marin britannique, mène l’Ineos Team UK à la victoire dans la prochaine Coupe de l’America qui aura lieu en Nouvelle-Zélande en 2021.

    Soigner son image

    Selon les observateurs, ses investissements massifs dans le sport ont pour objectif de soigner une image écornée par les activités de sa société (épinglée par des associations de défense de l’environnement) mais aussi un mode de vie très réservé et mystérieux.

    La question est maintenant de savoir ce que Ratcliffe veut faire exactement de l’OGC Nice ?

    Robert Ratcliffe, le frère de Jim, missionné pour négocier avec les dirigeants du club niçois en avait d’ailleurs dit un peu plus à Nice-Matin en avril dernier, annonçant « des investissements conséquents, un plan de développement clair et ambitieux sur le long terme », ajoutant que la Ligue des Champions était un objectif. Après avoir tenté, en vain, de racheter Chelsea, le milliardaire britannique a donc trouvé le club rêvé. A deux pas de chez lui, avec une belle image, des structures neuves (stade, centre d’entraînement) et un staff compétent. Y’ plus qu’à...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club