En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    La descente aux enfers du FC Sochaux

    LIGUE 2

    Actus

    LIGUE 2

    La descente aux enfers du FC Sochaux

    10 mai 2019

    > Lorient - Sochaux (20h45)

    Le FC Sochaux vit une saison catastrophique. Actuellement barragiste de ligue 2, la descente en National est plus proche que jamais pour l’équipe qualifiée pour les barrage de Ligue Europa il y a 7 ans. Il reste à l’équipe deux matchs pour assurer son maintien.

    En s’inclinant sur sa pelouse vendredi dernier face au Red Star (36ème journée) le FC Sochaux devient barragiste de Ligue 2. Après avoir été mené au score, Sochaux avait égalisé à la 83ème minute. Mais le Red Star s’imposait finalement à la 92ème grâce à une reprise de la tête de Fauchet. Même si les jaunes et bleus sont à seulement deux points de cinq équipes, ils n’en ont que trois d’avance sur Béziers, le premier relégable.

    Des résultats qui s’expliquent d’une part par le jeu proposé par l’équipe d’ Omar Daf. En effet, autant techniquement que collectivement, le club n’y est pas. Mais on peut également s’interroger sur la gestion plus que hasardeuse du club par les dirigeants chinois. Le scénario de vendredi dernier en est un exemple bien concret. En effet, peu avant le match, les dirigeants ont présenté les nouveaux présidents et directeur technique. Un timing qui laisse à désirer...

    Le retour de la famille Peugeot ?

    Le club joue ainsi sa survie sur les deux derniers matchs. Ce soir, les sochaliens se déplaceront dans une rencontre des plus compliquée à Lorient, actuel 5ème de ligue 2 et dans la course aux plays-off pour rêver encore de Ligue 1. Un souvenir pas si lointain pour le club du Doubs, qui s’était même qualifié pour les barrages de la Ligue Europa au terme de la saison 2010/2011, en terminant 5ème. Battus par les Ukraniens du Metalist Kharkiv (0-0 à l’aller, 0’ au retour), les Sochaliens allaient enchainer avec une longue descente aux enfers. 14èmes en 2012, 15ème en 2013, les Sochaliens plongeront d’abord en Ligue 2 au terme de la saison 2083/2014. Quelques jours après la relégation, le groupe Peugeot annonce qu’il se retire du club qu’il a contribué à créer au début du siècle dernier. Le club ne s’en remettra jamais. Après une année de transition ternie par une deuxième partie de saison catastrophique (4ème à la trêve avec 34 points, Sochaux terminera 10ème), le club du Doubs va rapidement perdre pied sans son propriétaire historique. Passé sous pavillon chinois lors du rachat par le groupe Ledus (officialisé le 17 juillet 2015), le FC Sochaux va continuer à s’enfoncer inexorablement. Sans véritable commandant de bord, le club sombre petit à petit, sportivement mais aussi financièrement. A tel point qu’au printemps dernier, le groupe Peugeot se rapproche du club pour un rachat possible… Mais la position des Chinois reste aussi floue qu’incompréhensible. Après s’être opposé à la vente, avoir mis fin au partenariat avec le groupe Baskovia-Alavès (propriétaire du Déportivo Alavès entre autres), Wing Sang Li (déclaré en faillite personnelle par la Haute-Cour de justice de Hong-Kong) quitte la présidence du club. Il est remplacé par Fréderic Dong Bo, dirigeant de la société Tech Pro, nouveau propriétaire du club depuis la faillite de Wing Sang Li. L’imbroglio se poursuit sans fin…

    Pendant ce temps là, le club coule sportivement. Empêtré dans les profondeurs du classement, le FC Sochaux ne parvient pas à échapper à son destin funèbre. Ce soir, en cas de défaite à Lorient, le club du Doubs peut même être définitivement condamné au barrage avant même la dernière journée. Au mieux, car si Béziers gagne à Orléans, c’est un dernier match (à domicile face à Grenoble) sous très haute tension qui peut attendre les hommes d’Omar Daf…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club