En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    L'Algérie et l'OM, au delà de l'amitié...

    Marseille

    Actus

    Marseille

    L'Algérie et l'OM, au delà de l'amitié...

    8 juil. 2019

    ENQUÊTE

    Alors que l’Algérie s’est brillamment qualifiée pour les quarts de finale de la CAN hier (3-0 contre la Guinée), gros plan sur les relations privilégiées que l’OM entretient avec ce pays. Avec le soutien des décideurs économiques locaux, l'OM agit en coulisses pour prendre pied en Algérie où sa popularité est énorme. Et au-delà dans tous les pays du Maghreb. (en photo : Baghdad Bounedjah que Zubizarreta aimerait bien faire venir à l’OM).

    La communauté algérienne étant très importante à Marseille, il est étonnant que, jamais, l'OM ne soit parvenu à dresser une passerelle digne de ce nom avec l'Algérie. Jusqu'à présent, nonobstant les (rares) joueurs algériens à avoir porté le maillot olympien, à s'y être imposés, les seuls contacts marquants furent économiques, du temps de Robert Louis-Dreyfus notamment, lorsque la compagnie aérienne du milliardaire aujourd'hui déchu, Khalifa Airways, devint sponsor maillot en 2001. En 2017, à l'arrivée de McCourt, il est tout sauf un hasard si l'un des premiers contrats de partenariats signés par la nouvelle équipe, en l'occurrence, Jean-François Richard, directeur général adjoint du marketing, en marge du rapprochement spectaculaire effectué avec les clubs provençaux, concernait l'Académie de Foot-Five d'Alger. Créée en 2014, cette académie se lançait dans le projet avec l'ambition de devenir une sorte d'annexe du centre de formation de l'OM, comme l'indiquait son responsable, Amine Nacer au moment d'officialiser le rapprochement. Soutiens pédagogique et financier étaient promis par le club phocéen afin de tester le concept et de le développer, avec un parrain de choix, Basile Boli, qui était venu visiter le centre Foot-Five de Staoueli à Alger. Depuis, le complexe accueille régulièrement des stages OM Ludiq Camp, mais sans être devenu ce pied à terre pour observer, nouer des liens et éventuellement recruter les meilleurs jeunes algériens. On y propose de vivre sa passion OM à 200%, mais davantage avec des objectifs marketings et commerciaux que sportifs. Pour ça, les responsables phocéens misent sur un rapprochement avec l'un des principaux clubs du pays, la JS Kabylie. Sans révéler le nom du club, le président Eyraud avait avoué rechercher un point d'appui sur le continent africain : "On continue nos discussions en Afrique, notamment en Algérie et en Afrique de l'Ouest, au Sénégal et en Côte d'Ivoire, on regarde ces pistes..." D'a-près l'organe de presse sportif local, Le Buteur, la signature d'un partenariat avec la JSK était imminente, peut-être avant la fin de la saison. Il y était question d'organisations de stages de préparation à Marseille pour les Canaris de la JSK, de matches amicaux entre les deux équipes, d'échanges entre éducateurs et de collaborations dans le domaine de la formation. Ce rapprochement s'effectue dans le cadre de la création d'un nouveau centre de formation pour le club algérien, initié par un homme d'affaires local, Pdg de Cevital, Issaad Rebrab, et la construction d'un nouveau stade à Tizi-Ouzou de 50 000 places qui pourrait accueillir les Phocéens pour son inauguration. Facilité par la présence d'un ancien Olympien sur le banc des Canaris, Franck Dumas, le contact est établi. Très francophile, le club du président Chérif Mellal a souvent fait appel à des techniciens français ces dix dernières années de Jean-Yves Chay à Dominique Bijotat, en passant par Jean- Guy Wallemme et François Ciccolini.

    Karim Ziani : « là-bas, tout le monde aime l’OM »

    Le désir des dirigeants marseillais de se donner enfin les moyens d'exploiter leur fantastique popularité de l'autre côté de la Méditerranée s'inscrit aussi dans une politique plus générale initiée par la région Provence Alpes Côte d'Azur, plus particulièrement la Métropole Aix-Marseille Provence, qui ambitionne de devenir la porte d'entrée de l'Afrique. Si le Maroc et la Tunisie sont en tête d'affiche des implantations d'entreprises marseillaises, l'Algérie arrive juste après... et seules les incertitudes politiques qui y règnent, pour gérer l'après Boutlefika, peuvent aujourd'hui freiner le rapprochement, sans le remettre en cause tellement il parait naturel et dans le sens de l'histoire. Destination économique stratégique des entrepreneurs marseillais, les pays du Maghreb sont encore à prendre pour le club phocéen qui y jouit d'une immense popularité et qui n'a jamais vraiment pris le temps de savoir comment s'en servir pour mieux attirer les meilleurs joueurs africains, et offrir à la diaspora algérienne de Marseille des stars dont elle se sentirait plus proche. "L'OM est le club préféré des Nord-Africains et même de l'Afrique Sud-saharienne, rappelle l'international algérien et ancien olympien (2007-2009), Karim Ziani. Il a une super image. Là-bas, tout le monde aime l'OM, le club, mais aussi Marseille, la ville qui est très cosmopolite. Le problème, c'est qu'il n'a jamais été un club formateur donc qu'il n'a jamais pris le temps de s'intéresser au potentiel qu'il y a en Algérie notamment." Cet hiver, c'est aussi avec cette idée en tête, que Zubizarreta avait observé le serial buteur d'Al Saad, l'Algérien de 27 ans, Baghdad Bounedjah, auteur de 78 buts en 57 matches du championnat du Qatar, également suivi par Nantes, le LOSC et Leeds, mais dont les 15 M€ de transferts semblaient disproportionnés. Pourtant, appelé par Belmadi avec les Fennecs pour la CAN qui se joue actuellement en Egypte, son prix pourrait encore monter. Sous contrat jusqu'en juillet 2021, son transfert pourrait constituer la première pierre posée à l'édifice d'un pont entre les deux rives de la Méditerranée.

    > Retrouvez cet article, ainsi que toute l'actualité de l'OM dans le magazine Le Foot Marseille, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club