En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le fantôme de Fékir sur l’OL

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Le fantôme de Fékir sur l’OL

    22 sept. 2019

    > Lyon - PSG (21h)

    Si l’OL a si bien réussi face au PSG ces dernières saisons, Nabil Fékir, aujourd’hui au Bétis Séville, n’y est pas étranger. Son départ est d’ailleurs un des principaux problèmes de Sylvinho…

    Si l’Olympique Lyonnais reste sur deux victoires face au PSG lors des deux dernières confrontations au Groupama Stadium (deux fois 2-1), un homme n’y est pas étranger : Nabil Fékir. Le joueur parti aujourd’hui au Bétis Séville est impliqué dans 3 des 4 buts de l’OL face aux Parisiens lors de ces deux rencontres. Un but dès l’entame sur coup franc direct et une passe décisive dans les arrêts de jeu (pour Depay) le 21 janvier 2018 (22ème journée de la saison 2017/2018), et un but (sur penalty), le 3 février dernier (23ème journée de la saison 2018/2019). Une statistique qui stigmatise symboliquement l’absence du champion du monde au sein de la formation lyonnaise. Son leadership technique et mental, et sa faculté à déstabiliser n’importe quel adversaire en augmentant son niveau de jeu, sont sans aucun doute au cœur des ont souvent été à l’origine des grandes performances de l’OL ces dernières années. Au delà de ses performances face au PSG, on peut aussi citer les matchs de Ligue des Champions contre City (à Manchester) et face à Donetsk (à Kiev).

    On ne remplace pas facilement un joueur de ce calibre. Souvenons-nous la saison dernière (avant Donetsk justement), Bruno Genesio n’hésitait pas à le considérer comme « son Messi »…

    En attendant la montée en puissance de Jeff Reine-Adelaide, qui est plus proche du profil de Tanguy Ndombélé que de celui du Champion du monde, peu de joueurs ont cette capacité dans l’équipe de Sylvinho. Depay peut l’avoir, mais le Néerlandais, sous le maillot de l’OL joue trop par intermittence. Et surtout, se complique trop souvent la vie par excès d’individualisme. Houssem Aouar ? A part un prestation XXL contre Angers, le grand espoir du foot lyonnais a du mal à s’intégrer dans la tactique mise en place par le successeur de Génésio, qui n’a pas hésité à le sortir de l’équipe. Moussa Dembélé ? C’est d’abord un attaquant. Un très bon attaquant autour duquel peut (doit ?) être organisée l’équipe, mais pas un talent du niveau de Nabil Fékir, capable de répéter des coups d’éclat…
    Même si la dernière saison de Fékir à l’OL n’a pas été sa meilleure, elle a quand même été marquée par des grosses performances, notamment contre le PSG au coeur de l’hiver dernier.

    La seule façon de palier à son absence est d’opposer une véritable force collective à ses adversaires, ce que les Lyonnais n’ont pas été capables de faire lors de leurs derniers matchs. D’où ce discours incessant de Sylvinho qui réclame d’abord un changement dans les mentalités.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club